Accueil Bouira Il était une fois la Route de Slim…

Le CW98 complètement délabré

Il était une fois la Route de Slim…

76

Le CW98 plus, connu sous le nom de la route de Slim, est une voie secondaire des plus stratégiques qui relie M’Chedallah à partir de la RN30 au chef-lieu de wilaya de Bouira via Haizer. Une route qui se trouve hélas dans un état de délabrement avancé. Le tronçon de 7 km entre le carrefour de Haizer vers Tikjda et celui de Semmache est dans une incroyable dégradation avec toute la dernière couche de revêtement disparue ajouté à cela des cratères et d’innombrables trous béants et nids-de-poule inévitables.

En plus de ces multiples dégradations, ce tronçon qui traverse la plus importante forêt de la circonscription de M’Chedallah est un itinéraire en pente raide sur lequel les véhicules souffrent en roulant à faible vitesse. Le CW98 est un raccourci d’à peine 30 km entre M’Chedallah et Bouira au lieu des 50 km par la RN5 ou l’autoroute. Elle constitue une inestimable échappatoire en plus de traverser pas moins de quatre communes, à savoir M’Chedallah, El Adjiba, Bechloul et El Esnam en desservant sur son itinéraire plus d’une vingtaine de villages ainsi que la station climatique de Tikjda.

Les motos qui sont en passe de rivaliser avec les voitures légères depuis ces deux dernières années préfèrent cette route qui comporte moins de risques d’accident comparativement à la RN5 et son intense circulation routière. Ce tronçon en question ne nécessite qu’une opération de réhabilitation avec une couche de revêtement en béton bitumineux sachant que le tronçon entre le carrefour de Semmache et M’chedallah a été réhabilité et est en très bon état au même titre que celui entre le carrefour menant vers Tikjda et le chef-lieu de wilaya qui a bénéficié aussi d’une opération de modernisation.

Autre point noir de ce tronçon est la multiplication de dos-d’âne anarchiques et de toutes dimensions réalisés n’importe comment sur une route qui enregistre l’un des plus importants trafics routiers de la région composé en grande majorité de touristes et autres amoureux de la nature qui se rendent à Tikjda.

Oulaid Soualah