Accueil Bouira Incivisme et insouciance font des ravages

BOUIRA - Jardin de la cité des 70 logements

Incivisme et insouciance font des ravages

101

Le jardin public situé à proximité de la cité 70 logements et de la cour de justice de Bouira est dans un état lamentable. Gagné par l’insalubrité, ce jardin, qui est l’un des rares espaces de loisirs, au chef-lieu de wilaya, manque énormément d’entretien et ses équipements sont en proie à une multitude de dégradations. Même ses accès sont submergés de flaques d’eau, alors que ses bancs ont été vandalisés. A cet effet, les familles et les citoyens qui s’y rendent, particulièrement durant les week-ends, ne cessent de dénoncer l’état déplorable dans lequel, il se trouve. Une situation due, en premier lieu, au laisser-aller des autorités locales, mais aussi à l’incivisme de certains de ses visiteurs. En effet, ces derniers n’hésitent pas à y abandonner leurs déchets, bouteilles et sacs en plastique, malgré l’existence de nombreuses corbeilles et de bacs à ordures à sa sortie.

Quant aux habitués des lieux, ayant pris attache avec nous récemment, ils insistent sur l’intervention rapide des responsables locaux et sur l’inscription d’un plan d’urgence pour la gestion de ce jardin : «La majorité des jardins et espaces de loisirs et de repos de la ville de Bouira ont disparu. Actuellement, il ne reste qu’un seul jardin à proximité du siège de la wilaya, relativement entretenu, et le jardin situé à proximité de la cité 70 logements. Lors des premières années de son ouverture, des ouvriers communaux étaient affectés sur place et s’occupaient du nettoyage et de l’entretien de ses équipements et sa pelouse, en gazon. Malheureusement, ces derniers mois, les services de la commune ont décidé de réaffecter ces ouvriers. Ce jardin est donc sans entretien ni nettoyage et le résultat est désolant.»
Oussama Khitouche