Accueil Bouira La cité 140 logements dans le noir

Bouira

La cité 140 logements dans le noir

50

Les habitants de la cité 140 logements, un des plus vieux quartiers de la ville de Bouira, se plaignent de la défaillance du réseau d’éclairage public. En effet, et selon ses habitants, dès la tombée de la nuit, tout le quartier est plongé dans le noir. Une situation qui ne leur facilite pas la tâche. D’abord, l’absence d’éclairage public rend leurs déplacements difficiles. «À la tombée de la nuit ou tôt dans la matinée, il est difficile d’entrer, de sortir ou de se déplacer dans le quartier à cause de l’obscurité. Beaucoup d’habitants, surtout ceux qui rentrent tard du travail, ou quittent tôt le matin leurs domiciles recourent aux torches ou éclairent leur chemin à l’aide de leur téléphone. Aussi, le risque de chute est omniprésent. On souffre vraiment», a témoigné un habitant du quartier. Ensuite, un autre problème se pose et est source d’inquiétude pour les résidents. Il s’agit de la prolifération des chiens errants dont ils redoutent l’attaque, d’autant plus que leur cité est située à la lisière de la ville, à proximité de la forêt Errich. Une partie de la ville connue pour la prolifération des chiens errants et autres animaux sauvages. «Nul n’est à l’abri des attaques de chiens errants, qui infestent le quartier et sa périphérie. Nous avons surtout peur pour nos enfants», a confié un parent. Des inquiétudes sont exprimées aussi sur le plan sécuritaire, car l’obscurité favorise les agressions et les actes de vol dans cette cité, où la population est dense. Ainsi, périodiquement, des agressions et des vols y sont signalés. Et vu l’obscurité qui y règne, le risque est nettement accru.
Djamel M.