Accueil Bouira La logistique passée en revue

CONSEIL DE WILAYA- Examens de fin d’année

La logistique passée en revue

27

Réuni la semaine écoulée, le conseil de wilaya, présidé par le wali Mustapha Limani, a passé en revue les préparatifs inhérents aux examens de fin d’année, notamment la logistique. Lors de cette réunion, le directeur de l’éducation (DE), Mourad Bouziane a mis en exergue les différentes mesures prises pour assurer le bon déroulement des examens de fin d’année.

A ce propos, il fera part de l’installation de la commission chargée de la désignation des lieux des examens, de la communication et des différents réseaux téléphoniques, de la sécurité et du transport ainsi que de la restauration et l’hébergement, avec l’élaboration de plans d’actions. Selon le même responsable, une caravane de vulgarisation sera lancée dans ce cadre.

Au volet chiffres, le directeur de l’éducation a souligné que, cette année, pas moins de 15 258 candidats sont attendus pour l’examen de la cinquième année (5e), qui sera encadré par 3 200 surveillants. Ces écoliers seront repartis sur 324 centres d’examen à l’échelle de la wilaya. Il est à noter que pour ce palier, le CEM Smili est retenu comme centre de correction.

Quant aux examens du BEM, prévus du 9 au 11 juin, selon le même responsable, ils sont 11 644 candidats concernés, dont 428 candidats libres et 49 détenus. Pour le nombre des collégiens qui auront à subir l’épreuve de Tamazight, il s’élève à 3 065. Les candidats à l’examen du BEM seront encadrés par 2 563 surveillants, qui seront repartis sur 49 centres recensés à travers la wilaya. Le centre de correction retenu pour ce palier est le CEM Haddouche.

Concernant le Bac, dont les épreuves sont prévues du 16 au 20 juin 2019, le nombre des candidats au niveau wilaya est de 12 958, répartis sur 48 centres d’examen et encadrés par 4 105 surveillants. Le lycée Hamza Ben Alhassane Alaoui du chef-lieu de wilaya a été retenu comme centre de correction. En définitive, le DE assure que toutes les mesures ont été prises pour le bon déroulement de ces examens, notamment en matière d’hébergement, de restauration, de transport et de couverture sanitaire.

Pour cela, les directions de la santé (DSP) et du transport (DTW), les services de sécurité (police te Gendarmerie) et de la Protection civile, la DAL, la Sonelgaz, l’ADE et les chefs de daïra ont apporté leurs concours. Lors des débats, le wali de Bouira a exhorté l’ensemble des parties concernées à prendre toutes les dispositions nécessaires en vue de réussir cet événement, par une meilleure coordination et le déploiement de tous les moyens humains et matériels.

D. M.