Accueil Bouira La pollution gagne les forêts

Bordj Okhriss

La pollution gagne les forêts

47

Le phénomène de la pollution prend des proportions alarmantes dans la région de Bordj Okhriss et ses environs. Plus aucun endroit n’échappe à ce phénomène dévastateur qui porte un sérieux coup à l’environnement. En effet, si ce problème se posait surtout au niveau des agglomérations et leur périphérie, désormais il a gagné du terrain pour atteindre les forêts environnantes.

Des forêts transformées, par la force des choses et surtout la bêtise humaine, en dépotoirs sauvages où y sont acheminés des chargements entiers de déchets en tout genre. Les images prises par des randonneurs au niveau des forêts de la région laissent apparaître un décor hideux et qui fait peine à voir. Des gravas, ordures ménagères et des déchets provenant des commerces sont jetés sans ménagement dans la nature pour former de véritables dépotoirs à ciel ouvert.

Sachets et autres déchets en plastiques dont certaines mettront des siècles pour se dégrader sont ensuite éparpillés dans la nature pour venir polluer d’autres espaces végétales épargnés jusque-là par le phénomène. «En me promenant moi et mes amis dans la forêt située à quelques encablures de la ville de Bordj Okhriss, j’étais désagréablement surpris en voyant tous ces dépotoirs qui pullulent ici et là. Même les endroits les plus reculés de la forêt n’échappent pas à la pollution», témoigne un jeune randonneur.

Et d’ajouter : «C’est vraiment triste de voir tout ce tissu végétal et ces espaces boisés livrés à la pollution. La faune et la flore en prennent un sérieux coup», dira un randonneur. Pour notre interlocuteur, l’incivisme de certaines personnes qui ne soucient guerre de la préservation des espaces végétaux et de l’environnement en général est à l’origine de cette situation pour le moins déplorable.

Toujours selon lui, à cela s’ajoute aussi le laisser-aller des services des forêts qui sont supposés effectuer des rondes et veiller à la préservation du tissu végétal. Il est utile de signaler que la région de Bordj Okhriss compte un important tissu végétal et de vastes espaces forestiers vierges. Donc, il est du devoir des pouvoirs publics de sauvegarder ces espaces de la dégradation et luttant contre le phénomène de la pollution.

D. M.