Accueil Bouira La récolte s’annonce saine et abondante

VALLEE DU SAHEL 6 Recul net de la mouche de l'olive

La récolte s’annonce saine et abondante

163

La prochaine récolte d’olives qui arriveraient à maturité à la fin de ce mois d’octobre s’annonce fort prometteuse mais aussi et surtout saine avec l’absence de toute trace de la mouche de l’olive laquelle a fait des ravages dans les récoltes de l’année passée. C’est dû aux conditions climatiques, dira le Subdivisionnaire de l’agriculture de la daïra de M’chedallah, qui explique que l’absence de pluies durant les mois d’avril et juin qui sont un facteur favorable d’éclosion de cet insecte des plus nuisibles est la raison de son recul net cette année.

La même absence de la mouche est aussi constatée au niveau des vergers des arbres fruitiers de toute la Vallée du Sahel dans lesquels elle a provoqué une véritable catastrophe sur les récoltes des pommes et des poires notamment. La mouche de l’olive étant réfractaire à plusieurs marques d’insecticides n’a pas été affectée par les nombreuses opérations d’épandage de ces produits chimiques auxquels se sont essayés les agriculteurs l’année passée mais en vain. Des agriculteurs qui ont vu plus de la moitié des récoltes détruites par ces insectes dont la procédure consiste à pratiquer un trou dans le fruit ou l’olive où la femelle pond ses œufs.

Après éclosion, les larves se nourrissent des chaires du grain qui affiche des traces de pourrissement avant de se détacher de l’arbre grouillant de larves qui se transforment en mouches en quelques semaines, d’où une infection généralisée l’année passée. Notons enfin qu’en matière d’insectes parasitaires, de nombreux riverains d’Assif Sahel font part de l’apparition d’un moustique particulièrement agressif qui résiste à toutes les marques d’insecticides depuis 2017. Des citoyens de Raffour affirment que ses piqûres provoquent de la fièvre et des cloaques douloureux sur notamment les enfants en bas âge et les nourrissons sans pour autant épargner les adultes.

Oulaid Soualah