Accueil Bouira La route nationale 15 dans tous ses états

AGHBALOU - Étroitesse, impraticabilité, usure...

La route nationale 15 dans tous ses états

51

La route nationale n°15 (RN15) qui relie les chefs-lieux communaux de M’Chedallah et Chorfa est en proie à l’usure et à la dégradation de sa couche bitumeuse, laquelle n’a connu aucune réhabilitation depuis des lustres. En effet, ce tronçon long d’environ 30 km donne du fil à retordre aux automobilistes qui l’empruntent au quotidien, et ce à cause de son impraticabilité à plusieurs sections, comme à juste titre la section qui passe par le chef-lieu municipal de Chorfa, dont la couche bitumeuse a été décapée depuis des années sans connaître la moindre esquisse de réhabilitation.

Il y a également cette autre section de la RN15 qui va des « Quatre chemins » de Chorfa près du quartier Amzaourou jusqu’au chef-lieu d’Aghbalou. Effectivement, cette section longue d’environ 20 km est jalonnée de nids-de-poule, de cratères et de crevasses à plusieurs endroits. En sus de cela, elle se caractérise par son étroitesse et la présence accrue de ravins d’une part et de falaises abruptes d’autres parts, où il se produit souvent, à la tombée de la pluie, des éboulements et des coulées de boue sur les abords de cette route, gênant par conséquent la circulation automobile.

Actuellement le tronçon passant par la localité de Selloum dans la commune d’Aghbalou est carrément fermé à la circulation et ce, à cause d’un important glissement de terrain survenu l’hiver dernier suite aux fortes intempéries enregistrées dans la région. Après plusieurs mois d’attente et de rapports adressés aux autorités de wilaya, une opération a été inscrite en urgence pour conforter le sol et rouvrir le tronçon à la circulation automobile.

Une entreprise est à pied d’œuvre depuis plusieurs semaines sur les lieux pour traiter le glissement de terrain. Aussi la portion allant de Takerboust jusqu’au col de Tirourda en passant par la localité de Bahalil a enregistré de nombreux glissements de terrain. Les transporteurs de voyageurs activant au niveau de cette section en savent quelques choses. « Le tronçon de la RN15 qui va des « Quatre chemins » de Chorfa vers le chef-lieu d’Aghbalou est, en plus d’être abrupte et difficile à emprunter à cause du relief montagneux, est sinueux et usé a plusieurs endroits.

Des avaries sont visibles sur la couche d’asphalte et cela ne nous facilite guère la tâche à nous les transporteurs de voyageurs. Les précipices qui bordent cette section sont profonds et la moindre inattention peut coûter chère aux conducteurs. Il y a aussi ce problème d’étroitesse de sa largeur qui ne permet pas un croisement optimal entre deux véhicules, cela sans évoquer les amoncellements de gravier, de sable et les empilements de parpaings sur les accotements à certains endroits. » constate amèrement l’un des transporteurs. Tous souhaitent vivement que la wilaya prenne en charge la réhabilitation de cette route névralgique à plus d’un titre.

Devant cet état de dégradation de la RN15, les habitants de la région souhaitent l’inscription d’une opération pour sa réhabilitation dans les meilleurs délais pour améliorer les conditions de circulation et surtout éviter les accidents.

Y. S.