Accueil Bouira La rue principale dans la gadoue

Chorfa

La rue principale dans la gadoue

33

Les dernières averses qu’a connues la région ont encore mis à mal les rues du chef-lieu communal de Chorfa, particulièrement la rue principale, traversée par la RN15. En effet, à la tombée de la pluie, des torrents pluviaux commençaient à dévaler de la section de la RN15 qui passe par cette localité de l’Est de la wilaya de Bouira. La chaussée a été carrément submergée par des eaux pluviales boueuses sur une bonne distance, particulièrement du lycée «Aliane Hamimi» jusqu’au quartier Amzaourou, sur environ 2 km.

Sur les lieux, une couche de boue et des mares d’eau se sont formées, en entravant considérablement la circulation automobile. «Lors des dernières pluies, le chef-lieu de Chorfa a été inondé, surtout la rue principale qui a été transformée en véritable oued par les torrents ! Les piétons ne pouvaient pas traverser la route tellement les eaux coulaient à flots ! Le drainage des eaux y fait toujours défaut, à cause de ce laisser-aller. Quant au projet de modernisation de la RN15, il traîne depuis des années sans que l’on sache pourquoi», regrette un habitant de Chorfa-centre.

Comme l’a soulevé notre interlocuteur, le projet de modernisation de la section de la RN15, qui passe par le chef-lieu municipal de Chorfa, tarde, en effet, à voir le jour pour des raisons inconnues. L’ancienne couche bitumeuse de cette partie de la RN15 a été, pourtant, décapée il y a de cela près de cinq ans, en vue de la réhabiliter. Mais force est de constater que le projet n’a connu aucune esquisse, au grand dam des riverains et des usagers de cette route, lesquels éprouvent des difficultés à rouler à ce niveau, étant donné que la chaussée est carrément impraticable en sus des mares d’eau et de la boue qui la jalonnent ! Cela sans évoquer les trous, les cratères et les ornières qui rendent la circulation routière laborieuse le long de ce tronçon de la RN15, non réhabilité depuis maintenant près de cinq ans.

Y Samir.