Accueil Bouira La station de fourgons dégradée

Ath Hamdoun

La station de fourgons dégradée

49

Le village Ath Hamdoun est situé à 10 km du chef-lieu municipal d’Aghbalou. Il est l’un des patelins les plus peuplés de cette commune avec une population qui avoisine les 6 000 habitants. Cette bourgade, qui ne cesse de s’étendre tous azimuts avec son tissu urbain, surplombe la ville de Tazmalt, située, elle, sur les territoires de la wilaya de Béjaïa.

Les habitants d’Ath Hamdoun se rendent quotidiennement vers cette agglomération pour diverses raisons (études, travail, approvisionnements…), étant donné qu’elle est la plus proche d’eux, à environ 5 km seulement. Et c’est dans cette même ville aussi qu’il existe un arrêt de fourgons, sis au lotissement Merlot, lesquels desservent la ligne Ath Hamdoun – Tazmalt. Cet arrêt est, en fait, une aire de stationnement de fourgons vague, mal-en-point et manquant absolument en tout.

Les usagers qui empruntent cet arrêt éprouvent beaucoup de désarroi et d’inconfort, car les commodités les plus élémentaires y sont absentes. C’est un terrain vague, «nu» et plein d’aspérités qui sert d’arrêt pour les fourgons faisant la navette entre cette ville et le village d’Ath Hamdoun. Les voyageurs ne trouvent aucunement les conditions requises pour attendre l’arrivée où le départ des fourgons, car il n’y a pas la moindre ombre d’un banc ou d’un abribus. Ils se tiennent debout ou s’asseyent sur des galets ou bouts de parpaings sous l’ombre de faux-poivriers dont les branches pendent comme des lambeaux de chair.

À la tombée de la pluie, il devient boueux et «marécageux» causant beaucoup de difficultés aux transporteurs et aux usagers lors de leurs déplacements. Les usagers doivent, à chaque fois, faire attention où mettre les pieds, car c’est un véritable bourbier qui prédomine sur les lieux. L’éclairage public y brille également par son absence, de même que les vespasiennes et les trottoirs. «Cet arrêt ressemble beaucoup plus à un champs de patates sans patates. Il manque cruellement en aménagements.

Les transporteurs comme les usagers n’y évoluent pas de tout à l’aise à cause de son état lamentable et de l’absence des commodités les plus simples, comme les abribus, les toilettes, un point d’eau, des bancs… Nous souhaitons que les autorités de Tazmalt apportent les aménagements convenables pour le confort des usagers, car même les citoyens de cette ville utilisent cet arrêt pour les déplacements vers Ath Hamdoun, où certains ont de la famille là bas», préconise un habitant d’Ath Hamdoun.

Y. S.