Accueil Bouira L’APC de M’Chedallah récupère son forage

Cédé à la municipalité d'Ahnif depuis plusieurs années

L’APC de M’Chedallah récupère son forage

174

Pour réduire les retombées négatives d’une crise aigue de l’AEP, l’APC de M’chedallah a décidé de récupérer le forage d’Oughazi situé en périphérie sud du chef-lieu de commune en bordure de la RN30 sur un angle de la ferme pilote. Ce forage, l’un des plus anciens de la région et réalisé dans les années 1960 qui a aussi le plus important débit a été cédé en 2000 à l’APC mitoyenne d’Ahnif qui vivait à cette époque une longue pénurie d’eau potable.

La décision de récupérer ce forage a été prise après que la commune d’Ahnif a été raccordée au réseau de l’AEP à partir du captage du barrage Tilesdit. La raison suivante est la longue pénurie de l’eau potable que vit depuis le début de la saison estivale l’une des plus importantes agglomérations en périphérie du chef-lieu de commune, Tamourt Ouzemour en l’occurrence, qui comprend trois bourgades à savoir M’ghanem, Tiniliouine, et Ighzer n’Sed. Ces centres habités sont alimentés à partir du captage de la source noire (Lainser Averkane) de la commune de Saharidj dont les réseaux captage et distribution sont vétustes et sont à sec depuis le début de la saison chaude.

À cet état de fait s’ajoutent des piquages et piratages qui ne laissent passer plus aucune goutte d’eau. Le président de la commission d’hygiène et santé, M Guemati Slimane, qui assure aussi l’intérimaire du maire parti en congé nous informera mardi dernier que «le débit de ce forage alimentera le réservoir de Tamourt Ouzemour qui alimente les localités citées».

Il affirme qu’une panne mécanique survenue au niveau des pompes du forage retardera cette opération quelques jours soit le temps que les pièces défectueuses soient remplacées. Une opération urgente déjà lancée selon cet élu. Espérons qu’après cette décision de récupérer le forage d’Oughazi au profit de Tamourt Ouzemour, l’eau se remettra à couler de nouveau dans les robinets.
O. S.