Accueil Bouira L’approvisionnement renforcé cet été

AGHBALOU - Eau potable

L’approvisionnement renforcé cet été

129

L’approvisionnement en eau potable des quartiers de la périphérie Est du chef-lieu de la commune d’Aghbalou et de la région Ouest de la localité de Bahalil sera renforcé cet été.

Selon le maire d’Aghbalou M. Nacer Hamoum, un projet a été inscrit dans ce sens l’an dernier afin d’assurer un approvisionnement régulier en ressources de centaines de foyers de cette partie de la commune. Le projet en question est actuellement à la phase finale de réalisation et sa livraison ne saurait tarder.

Sur les travaux du projet, l’édile communal a confié que ceux-ci ont porté sur la réhabilitation et l’équipement de deux forages, la réalisation d’une bâche à eau et la réhabilitation d’une conduite de transport AEP.

«Avec ce projet, nous avons pu réhabiliter certaines installations hydrauliques existantes et aussi lancer de nouveaux travaux pour garantir la ressource en eau, son stockage puis son transport jusqu’aux foyers. Dans un premier temps, nous avons réhabilité deux anciens forages jusque-là inexploités que nous avons entièrement équipés en pompes et alimentés en courant électrique. Puis nous avons lancé les travaux de réalisation d’une bâche à eau pour les besoins du stockage. Les travaux de mini réservoir sont en voie de finalisation. Enfin nous avons réhabilité une ancienne conduite de transport AEP alimentant la station de pompage SP5 sise à Bahalil», indique le P/APC.

Ce dernier a aussi ajouté que «dès que les travaux seront finalisés d’ici peu, il sera procédé à la mise en service de ce système AEP et au pompage de l’eau vers les foyers de la périphérie est du chef-lieu et d’une partie des foyers de la localité de Bahalil».

Évoquant le cas de ces foyers, le maire a reconnu le calvaire qu’ont eu à vivre des centaines de foyers du quartier de Volghoughane, relevant du chef-lieu et ceux des quartiers voisins de Bahalil en raison notamment de la pénurie en eau potable. C’est pour cela, dira-t-il, que ses services ont pris les devants en lançant l’an dernier les travaux d’un projet pour assurer un meilleur approvisionnement en eau de cette partie de la commune et atténuer la crise du précieux liquide surtout durant la saison estivale.

Il faut préciser que les quartiers cités plus haut sont confrontés depuis maintenant plusieurs années à une pénurie aiguë d’eau potable. En été, le problème se corse davantage et l’eau potable devient quasi inexistante dans les robinets durant toute la saison estivale. Situation qui oblige les habitants de cette partie de la commune à recourir à l’achat de citernes moyennant 1800 DA l’unité toute la période de l’été pour satisfaire leurs besoins en eau. Là encore, ce n’est pas tous les foyers qui peuvent se le permettre car cela engendre des coûts énormes.

À signaler aussi que ce problème récurrent a été maintes fois porté devant les responsables locaux par les habitants de cette région. Après des années d’attente, une décision d’inscrire une opération pour améliorer l’approvisionnement en eau a été enfin prise l’an dernier.

À en croire le P/APC, l’alimentation en eau de tous ces foyers sera améliorée dans les tout prochains jours et ce dès que les travaux en cours seront menés à terme. Par ailleurs, le même responsable a aussi souligné qu’une fois ce système AEP sera fonctionnel, l’excédent de la ressource en eau provenant des deux forages qui seront mis en exploitation, sera transféré vers le chef-lieu communal, ce qui renforcera l’approvisionnement des centaines d’autres foyers.

À préciser qu’au chef-lieu communal, un problème d’approvisionnement en eau potable se pose chaque été, et ce par manque de ressource.
D. M.