Accueil Bouira L’arrêt ferroviaire de Toghza tombe en ruine

Chorfa

L’arrêt ferroviaire de Toghza tombe en ruine

138

La bourgade rustique de Toghza, située à 5 km du chef-lieu communal de Chorfa, est traversée par la voie ferrée qui fait la jonction entre les terminus de Béjaïa et Béni Mansour.

Cette ligne ferroviaire permet aux habitants de Toghza en particulier de prendre le train pour rallier que ce soit les localités situées dans le couloir de la vallée de la Soummam ou l’est du pays ainsi que la capitale Alger, et ce, en transitant par la gare de Béni Mansour. Mais voilà, l’arrêt ferroviaire qui se situe dans ce village de Toghza se trouve dans un état lamentable et indescriptible.

En effet, cette halte ou ce qui en reste à vrai dire a été comme dévastée par on ne sait quel « cataclysme naturel », puisque l’abri-gare qui a été construit vers les années 1990 a été carrément vandalisé et détruit jusqu’au dernier parpaing.

Actuellement, seuls les vestiges de cet abri-gare sont visibles dans cet arrêt ferroviaire. Cela n’a pas été sans conséquences négatives sur les usagers de cette ligne, car ils ne trouvent pas où se mettre à l’aise en attendant l’arrivée des trains de voyageurs. Tout ce qu’ils trouvent malheureusement ce sont quelques arbres d’alignement qui ombragent les lieux, où ils s’assoient à même les galets en attendant le train.

À la tombée de la pluie, les choses se corsent davantage pour les usagers de la voie ferrée, étant donné qu’ils ne trouvent pas où s’abriter des averses puisqu’il n’y a aucun abri-gare ni même un préau pour se prémunir de la pluie battante.

Quant aux autres commodités, elles brillent à leur tour par leur absence, comme les toilettes, un point d’eau, les bancs, l’éclairage et les quais. Ajoutons à cela, le fait qu’il n’y a aucun point de renseignements pour les voyageurs concernant les horaires ou éventuellement des retards ou des surpressions de trains, car il arrive que des trains soient supprimés pour un motif ou un autre.

« La SNTF devrait fournir des efforts afin d’améliorer les conditions dans notre arrêt ferroviaire, et ce, en construisant un abri-gare, pas seulement pour la population de Toghza mais pour tous les habitants de la commune de Chorfa lesquels utilisent cet arrêt ferroviaire pour leurs différents déplacements. Je pense surtout aux usagers accompagnés de leurs familles, qui sont pénalisés dans cet arrêt sans commodités », regrette un habitant de Toghza.
Y Samir