Accueil A la une Le blocage perdure !

APC de Kadiria

Le blocage perdure !

194

L’assemblée populaire communale de Kadiria reste bloquée depuis fin juillet dernier, date à laquelle une majorité d’élus de l’assemblée avaient signé le retrait de confiance au maire. Le 29 octobre dernier, et lors d’une session ordinaire tenue au siège de la mairie, une majorité d’élus de cette assemblée ont carrément refusé d’adopter l’ordre du jour proposé à l’approbation. L’exécutif communal aux commandes de l’APC a donc les mains liées et se retrouve dans l’incapacité de délibérer en raison de ce blocage.

Et cette situation n’est pas sans conséquences sur la conduite des affaires de la commune dont le fonctionnement est sérieusement impacté, à commencer par les projets de développement octroyés à la commune. À ce sujet, l’on apprend qu’actuellement au moins cinq opérations de développement sont en souffrance et leurs travaux peinent à démarrer en raison de ce blocage. Il s’agit, selon nos informations, de deux opérations portant réalisation de réseaux d’assainissement au profit des villages de Kefala et Slala Haut, de deux projets de réhabilitation de routes au niveau des localités de Beni Maaned et Ouled Abed et d’une opération d’aménagement urbain de la localité d’El Morhania.

Le montant financier des projets concernés par ce blocage s’élève à près de six (6) milliards de centimes. Cette situation de blocage n’impacte pas seulement les projets de développement, mais elle empêche tout octroi de subventions revenant aux diverses associations notamment sportives. À ce propos, l’on apprend que la dotation annuelle réservée aux associations sportives pour le prochain exercice de 2020 attend toujours d’être octroyée. Et en l’absence de délibérations de l’assemblée communale, il est impossible d’octroyer quoi que ce soit aux associations.

Il est utile de signaler que pour le prochain exercice, la quote-part réservée aux associations sportive est estimée à 148 millions. Ce montant concerne trois clubs sportifs qui sont la JSK, RCK et la JRCK. Récemment les présidents de ces clubs ont saisi par écrit le maire de la commune en vue de l’octroi de leur part de la subvention annuelle destinée aux associations, et ce, pour assurer le bon fonctionnement de ces associations, main en vain. En effet, cette demande a reçu une fin de non recevoir de la part du maire de la commune lequel a précisé dans un communique que «les demandes des concernées ne sont pas recevables vu le contexte actuel de blocage que connaît l’APC».

Dans le même communiqué, le maire a appelé les élus de l’opposition à dépasser ce conflit et à privilégier l’intérêt de la population. Cet appel sera-t-il entendu ? C’est ce que nous saurons dans les prochains jours. En tout cas et en l’état actuel des choses, ce sont les citoyens de Kadiria qui en pâtissent le plus de cette situation de blocage qui freine désespérément tout élan de développement.

Djamel M.