Accueil Bouira Le chef-lieu sans eau depuis une semaine

Illoula Oumalou

Le chef-lieu sans eau depuis une semaine

69

Les habitants de Tabouda-centre, dans la commune d’Illoula Oumalou, sont privés d’eau depuis plus d’une semaine. Ils attendent toujours une réaction des services de l’Algérienne des eaux (ADE) pour remédier à ce problème, devenu un fardeau au quotidien. Cette situation de pénurie devient de plus en plus insupportable et contraint les habitants à recourir à l’achat de citernes d’eau moyennant la somme de 1 000 DA l’unité, un luxe que ne peuvent s’offrir les familles démunies. D’autres villageois se tournent généralement vers les sources proches pour s’approvisionner en ce liquide précieux. Cependant et malgré de nombreuses réclamations, rien n’a été encore fait.

Au demeurant, il est à signaler que certaines familles ne peuvent stocker une quantité considérable d’eau, vu le manque de moyens de stockage, tels les citernes. «On est obligés d’aller chercher de l’eau dans les sources environnantes et ces points d’eau sont assez éloignés. C’est un véritable calvaire que nous vivons au quotidien», confie Said, un habitant du quartier 20 logements. Selon les témoignages recueillis auprès des habitants, l’eau ne coule plus dans les robinets. Et les citadins se demandent, dès lors, pourquoi, à chaque fois, le problème de la rareté d’eau potable refait surface dans cette commune ?

«Qu’attendent les autorités compétentes pour agir et en finir avec cette problématique du manque d’eau», tempête un résident du centre-ville. À ce sujet, les services de l’ADE ont déclaré que la réparation d’une défaillance à l’origine de cette carence est déjà planifiée et ce problème sera réglé le plus tôt possible. Par ailleurs et d’après les mêmes habitants, la pénurie ne touche pas seulement le centre de Tabouda, mais concerne aussi plusieurs quartiers.

Aziz Alimarina