Accueil Bouira Le jardin public de Ben Haroun à l’abandon

Djebahia

Le jardin public de Ben Haroun à l’abandon

38

Les espaces verts et de distraction font énormément défaut dans la wilaya de Bouira. Les quelques jardins publics existants dans certaines communes sont mal entretenus. Laissés à l’abandon, ces jardins sont dans un état déplorable. C’est le cas du petit jardin de la localité de Ben Haroun, dans la commune de Djebahia.

Vestige de l’époque coloniale, cet espace est dans un état d’abandon total. Plus grave encore, le lieu s’est progressivement transformé en refuge pour les marginaux.

«Au moment où la population de Ben Haroun a plus que jamais besoin de structures de loisirs et de fraîcheur en cette période caniculaire, le jardin public, le seul dont dispose la cité, est dans un état d’abandon, en proie à la dégradation. Les mauvaises herbes qui l’envahissent de toutes parts, constituent des gîtes confortables pour les scorpions et autres reptiles dangereux. Les citoyens sont dans l’incapacité de résoudre ce problème et ne font que constater les dégâts», se désole un habitant de cette localité.

Ce dernier ajoute que cet espace s’est transformé en un lieu de débauche à cause de l’absence de gardiennage et d’une clôture. «L’insécurité qui y règne aujourd’hui est à l’origine de la désertion des familles qui visitaient autrefois ce jardin. Il est aussi dépourvu d’une clôture, d’équipements nécessaires comme les bancs et d’éclairage. Les citoyens du village ne visitent plus ce jardin», ajoute notre interlocuteur.

Les habitants de Ben Haroun nous ont fait savoir que les présidents d’APC qui se sont succédé jusqu’ici n’ont jamais accordé la moindre attention à la gestion de l’unique jardin public qui dispose pourtant d’une vue imprenable sur les montagnes de la région.
Massinissa A.