Accueil Bouira Le maire tire la sonnette d’alarme

AGHBALOU - Insécurité et délinquance

Le maire tire la sonnette d’alarme

92

Dans une correspondance adressée au wali de Bouira, datant du 27 septembre 2019, le maire d’Aghbalou, Nacer Hamoum, a lancé un véritable cri de détresse devant la recrudescence de l’insécurité et la délinquance dans sa commune et demande l’affectation d’un corps de sécurité en urgence, allant jusqu’à affirmer que la périphérie du chef-lieu est une véritable plaque tournante de la vente de drogue et de boissons alcoolisées. D’où la nécessité d’affecter une brigade de Gendarmerie ou une Sûreté urbaine pour assurer la sécurité des biens et des personnes, toujours selon le même responsable.

Dans la même correspondance, le maire avoue son impuissance à lutter contre ces fléaux, qui plongent sa commune dans l’insécurité totale, en plus de faire des ravages parmi la frange juvénile. Rappelons que le projet de réalisation du siège d’une Sûreté urbaine a été retenu et livré en 2012, seulement, contre toute attente, une commission technique de ce corps de sécurité l’a refusé, prétextant qu’il ne répond pas aux normes de sécurité.

Ce siège, réalisé à Vouaklane, a été cédé à la Protection civile, qui l’occupe depuis 2016. A préciser aussi qu’un choix de terrain pour la réalisation du siège d’une brigade de Gendarmerie, au quartier Vouaklane, a été effectué, il y a plus de deux ans. Mais à ce jour, ce projet d’un montant de près de 20 milliards de centimes n’a pas encore été réalisé pour des raisons inconnues. Notons, enfin, que la correspondance en question a été transmise, sous couvert du chef de daïra de M’Chedallah. A signaler que depuis plusieurs semaines, de nombreux vols ont été commis, au niveau du chef-lieu communal et à sa périphérie.

Plusieurs demeures ont été visitées la nuit par des voleurs, qui les ont entièrement dévalisés. L’an dernier, des voleurs s’étaient attaqués à des commerces multiples du chef-lieu communal, où plusieurs commerçants ont fait état du vol d’importantes sommes d’argent et de divers objets.

Oulaid Soualah