Accueil Bouira Le trafic de stupéfiants inquiète !

Le trafic de stupéfiants inquiète !

146

La police judicaire (PJ) de Bouira a interpellé, au cours du mois de novembre dernier, 137 personnes dans le cadre de la lutte contre le crime, sous toutes ses formes. C’est ce qu’a indiqué la PJ dans un communiqué résumant ses activités durant le même mois. Au cours de la même période, ajoute la même source, il a été enregistré 191 affaires pénales. Sept personnes impliquées dans ces affaires ont été placées en détention provisoire, note-t-on. Toujours dans le même bilan, il est fait état de 80 affaires liées à des atteintes aux personnes. Au total, 61 personnes ont été impliquées dans ces affaires.

Deux d’entre elles ont été placées par la police en détention provisoire. Sur la nature de ces affaires, la police a fait savoir que la plupart d’entre elles concernent les délits de coups, blessures et insultes. Les affaires liées aux atteintes aux biens relevées durant la même période s’élèvent à 70. Le traitement de ces affaires a permis à la police d’interpeler trente-deux individus, dont 3 ont été placés en détention provisoire. Les délits constatés concernent la destruction de sabines d’autrui et de petits vols. Sur un autre registre et en ce qui concerne les affaires relatives au trafic de stupéfiants, la police judiciaire de Bouira fait état de 41 affaires au cours du mois dernier.

Deux de ces affaires concernent des délits de commercialisation tandis que 34 autres sont relatives à la détention et consommation de stupéfiants. Selon la PJ de Bouira, 44 personnes ont été interpellées au cours de l’examen de ces affaires en novembre dernier. Deux des individus impliqués dans le trafic de stupéfiants ont été placés en détention provisoire.

D. M.