Accueil Bouira L’électromécanique et l’agriculture lancées !

EL ADJIBA - CFPA Khedouci Hamouche

L’électromécanique et l’agriculture lancées !

56

Le centre de formation professionnelle et d’apprentissage (CFPA) Khedouci Hamouche d’El-Adjiba tourne bien au-dessus de ses capacités d’accueil. Cet établissement qui a ouvert ses portes en janvier 2006 en qualité d’annexe rattachée au CFPA de Bechloul a accédé au statut de direction autonome le 30 septembre 2013 selon le décret ministériel N°332/13 et tourne depuis à plein régime. L’affluence de stagiaires cette année est de l’ordre de 250 alors que ces capacités ne sont que de 200 places pédagogiques, d’où l’inscription d’une opération d’extension depuis le début de l’année malheureusement non lancée à ce jour.

Les stagiaires en cours de formation au nombre de 170 en qualité d’apprentis et 60 autres en résidentiels repartis en dix-sept groupes dont ceux pris en charge sur le chapitre CAAL (Centre d’animation et apprentissage local). Ces stagiaires bénéficient d’une formation dans trois spécialités, à savoir garniture auto, agent de saisie et secrétariat passerelle. Deux spécialités figurant dans l’organigramme de ce CFPA sont l’électromécanique et l’agriculture et attendent à ce que les PEP entament leur stage de formation.

Nous apprendrons que la journée du samedi est réservée aux spécialités qualifiantes notamment pour les femmes aux foyers avec des formations pour la confection de gâteaux et cuisine traditionnelles et la couture, mais bénéficient aussi des cours de formations en agriculture qui sont l’apiculture et l’aviculture. L’infrastructure est composée de cinq salles de cours, un laboratoire informatique, trois ateliers, un bloc administratif et enfin un réfectoire et cuisine. Sur le volet éducation physique, il dispose d’un stade matico. L’effectif pédagogique est composé de neuf PEP et PSEP encadré par un conseillé pédagogique et un intendant gestionnaire. Le conseillé pédagogique de ce CFPA nous apprendra que deux spécialités seront introduites lors de la prochaine session en février 2020, il s’agit de la menuiserie-bâtiment et de l’ébénisterie.

Oulaid Soualah