Accueil Bouira Les cols de Tizi n’Kouilal et Tirourda toujours fermés

M'Chedallah

Les cols de Tizi n’Kouilal et Tirourda toujours fermés

202

La circulation routière sur la RN30 M’Chedallah – Tizi Ouzou et la RN15 Aghbalou – Tizi Ouzou est de nouveau fermée aux automobilistes depuis une dizaine de jours, soit depuis les premières chutes de neige. Si du côté de la wilaya de Bouira les deux routes ont été débloquées jusqu’aux cols, ce n’est malheureusement pas le cas du côté de celle de Tizi-Ouzou. Deux routes des plus stratégiques sur le volet économique, touristique et sécuritaire, voire même sur la santé publique pour l’évacuation des malades.

Comme chaque année en cette période et à cause de la non prise en charge de ces routes sur le territoire de la wilaya de Tizi-Ouzou, elles demeureront fermées durant plus de cinq mois, soit jusqu’à la fin avril à cause des amas de neige, bien que les moyens de déneigement soient multiples et disponibles tels que les chasse-neige ou le gros sel. Pourtant, au col de Tizi n’Koulal, il existe une puissante niveleuse appartenant à l’entreprise chargée de la réhabilitation du tronçon de la RN30 entre le col et le chef-lieu de commune d’Iboudraren sur 12 km.

Un engin des travaux publics pouvant aisément être réquisitionné pour déblayer la mince couche de neige qui paralyse la circulation depuis plus d’une dizaine de jours avant que d’autres tempêtes n’accumulent la neige qui atteindra plus de 02 m de hauteur dans un proche avenir. À noter que du côté de M’Chedallah, les opérations de déneigement à chaque chute de neige font que ces deux routes restent ouvertes jusqu’aux deux cols durant toute la saison hivernale. On aurait pu faire la même chose sur l’autre versant et éviter une longue paralysie qui porte un coup fatal au développement des deux wilayas.

Rappelons que plus de 60 % des matériaux de construction, notamment le gravier et enfin le sable approvisionnant les chantiers de la wilaya de Tizi-Ouzou, sont acquis auprès des dizaines de carrières d’agrégats des daïra de M’Chedallah et de Bechloul et à un moindre degré d’Akbou dans la wilaya de Bejaia, qui transitent par ces deux cols, Tizi n’Koulal et Tirourda. Du côté de Tizi-Ouzou, des dizaines de marchands ambulants fréquentent tous les marchés hebdomadaires des wilayas de Bouira, Bejaia, Bord Bou Arreridj, Sétif et M’sila, empruntant ces deux routes que sont la RN30 et la RN15.

Ces deux activités font que c’est un défilé ininterrompu de véhicules utilitaires qui sillonnent à longueur d’année ces deux routes des plus stratégiques jusqu’à ce que la neige ne les bloque pour de longs mois. Il faut ajouter à cela l’évacuation des malades de la région de M’Chedallah vers les CHU de Tizi-Ouzou dont la RN30 constitue un raccourci d’à peine 60 km au lieu des 150 km via Drâa El Mizan, cela ajouté à des centaines de touristes locaux et étrangers amoureux de la nature et des loisirs d’hiver qui se retrouvent aussi pénalisés. Il est encore temps de procéder au déneigement de ces deux routes avant que cela ne devienne impossible après plusieurs chutes de neige durant les mois à venir.

Oulaid Soualah