Accueil Bouira Les écoles dans un état lamentable !

Ahnif

Les écoles dans un état lamentable !

53

La situation peu enviable dans laquelle se trouvent les établissements scolaires situés dans la commune d’Ahnif, à l’est de la wilaya de Bouira, continue de défrayer la chronique ! En effet, des écoles ont été ouvertes lors de cette rentrée scolaire, alors qu’elles n’ont bénéficié d’aucun projet de réhabilitation ou tout au moins de ravalement de façade et de nettoyage ! Ces établissements, contre toute attente, n’ont pas bénéficié comme il est de coutume de projets d’aménagement afin de recevoir les potaches dans de bonnes conditions à la rentrée scolaire ! Ces structures sont pour la plupart vétustes et délabrées, avec des classes et des blocs administratifs dégradés.

C’est le cas, parmi tant d’autres, de l’école primaire du village Ighil Naït Ameur situé à 10 kms du chef-lieu municipal d’Ahnif, où il est déploré l’état peu enviable de l’ensemble de la structure d’autant que la rentrée scolaire a eu lieu il y a quelques jours de cela. Les élèves de cette bourgade ont été reçus dans un établissement scolaire en proie à la saleté et la poussière, dénotant qu’il n’a pas bénéficié d’aucune opération de nettoyage et de réhabilitation. « L’école de notre village a été livrée à la poussière et aux pigeons qui y ont élu domicile en éparpillant partout leur fiente ! L’état de crasse dans lequel se trouve l’école de notre bourgade est désolant !

Je me demande pourquoi les services de l’APC n’ont pas pensé à envoyer des ouvriers pour au moins un coup de pinceau et une opération de nettoyage des classes et des cages d’escaliers qui sont envahies par la crasse des pigeons ! » fulmine un parent d’élèves de cette école. Malheureusement, cet état de fait se répète à chaque rentrée scolaire, où des écoles ouvrent leurs portails en donnant une vue hideuse et délabrée laquelle choque les élèves qui ne reconnaissent plus leur établissement.

Pour sa part, l’école « Boubi Ali » -mieux « lotie »- du chef-lieu communal a connu des travaux de nettoyage, de peinture et de ravalement de façade lesquels ont été initiés ces jours-ci par un groupe de jeunes et des parents d’élèves volontaires, qui ont constaté l’état peu enviable de cet établissement.

Y. S.