Accueil Bouira Les habitants de Guelta Zerga interpellent les autorités

SOUR EL-GHOZLANE - Route détériorée, crise de logement, manque d’infrastructures de base…

Les habitants de Guelta Zerga interpellent les autorités

93

C’est par le biais d’une requête adressée au maire de Sour El-Ghozlane que les habitants de la localité de Guelta Zerga ont réitéré récemment
leurs principales revendications pour l’amélioration de leurs conditions
de vie.

Ainsi, les signataires de cette requête ont assuré qu’aucune opération de développement n’a été pour le moment inscrite ou lancée au niveau de cette localité qui souffre, selon eux, d’un grand manque en matière de commodités.

Les habitants de ce village socialiste agricole (VSA), réalisé durant les années 70 pour abriter des familles d’agriculteurs, ont assuré que les projets de développement inscrits se font de plus en plus rares, et plusieurs réclamations ont été adressées aux autorités locales, en vain. «Nous attendons toujours la concrétisation des promesses formulées par le wali et le président de l’APW lors de leur visite ici dans notre localité», lit-on dans cette requête signée par plus de 200 villageois.

«Nos revendications sont légitimes et urgentes, à l’image de la réhabilitation de l’unique route qui relie notre village à la RN8 et au chef-lieu communal, de l’inscription d’un projet pour la réhabilitation de l’école primaire, de la réalisation d’une salle de soins et de l’ouverture de l’antenne de l’état civil, ainsi que le raccordement de nos foyers au téléphone fixe et à l’Internet», ont-ils encore ajouté.

Il est utile de rappeler enfin que les habitants de ce village ont procédé à deux fois de suite, durant le mois de novembre dernier, à la fermeture de la RN8 afin de réclamer l’inscription de projets de développement pour leur localité, mais aussi pour accorder un quota de logements sociaux et d’aides à l’habitat rural au profit des demandeurs de logements issus de ce village.

Selon ces derniers, une véritable crise de logement s’est installée dans leur localité depuis des décennies. «Nous attendons aussi des nouvelles sur le projet de réalisation d’un groupement d’habitations promis par les responsables locaux depuis des années», ont-ils enfin souligné.
Oussama Khitouche