Accueil Bouira Les instructions du wali sans suites ?

CHORFA - Travaux d'aménagement du boulevard central

Les instructions du wali sans suites ?

139

Le boulevard central du chef-lieu de commune de Chorfa est dans un lamentable état de dégradations, ce qui se répercute négativement sur les usagers de ce tronçon de la RN15 ainsi qu’auprès des riverains qui vivent le calvaire des inondations à la moindre perturbation climatique. Rappelons que le projet de l’aménagement de ce boulevard central de 2 km qui traverse la ville de Chorfa dans le sens de la longueur a été inscrit et retenu en 2012 sur le chapitre du plan sectoriel de développement (PSD) sous la houlette de l’ancien wali Ali Bouguerra. Un projet pour lequel il a été dégagé une enveloppe financière de 13 milliards de centimes.

Ce n’est toutefois qu’en 2016 qu’il a été confié à une entreprise qui s’est attelée à une opération de décapage sur environ 300 mètres en plein cœur de la ville avant qu’un différend entre les élus de l’APC et le maître de l’ouvrage ne freine brutalement les travaux. C’est ce qu’affirme une source proche de l’APC bien au fait de ce dossier. Cette première opération de décapage n’a fait qu’empirer l’état de ce boulevard qui ressemble à l’heure actuelle à un authentique champ de bataille soumis à un pilonnage intensif à l’arme lourde. Notre source dira que lors de la dernière réunion de la commission d’arbitrage durant la dernière semaine du mois d’octobre, l’actuel wali a donné des instructions fermes pour la reprise des travaux sur ce tronçon.

Mais à ce jour, rien n’a été encore entrepris d’autant plus que l’hiver et ses violentes perturbations climatiques arrivent à grand pas. Concernant les travaux d’aménagement du boulevard central du chef-lieu de la commune d’Ath Mansour, projet inscrit et retenu en même temps que celui de Chorfa, ils viennent enfin d’être lancés cette semaine selon un élu membre de l’exécutif de cette assemblée. Il y a lieu de rappeler que d’autres points noirs inscrits et retenus pour leur prise en charge depuis plusieurs années dans la région attendent toujours le lancement des travaux à l’image du boulevard central de la deuxième importante agglomération d’Aghbalou, soit le village Selloum, dont le boulevard en question est un tronçon de la RN15 qui a les formes d’un authentique ruisseau à l’heure actuelle et qui demeure impraticable en hiver.

Oulaid Soualah