Accueil Bouira Les parkings illicites prolifèrent

Sour El-Ghozlane

Les parkings illicites prolifèrent

158

Les parkings illicites envahissent le chef-lieu de la daïra de Sour El Ghozlane, au sud de la wilaya de Bouira.

Les citoyens de cette ville se plaignent du squat des surfaces relevant du domaine public et leur aménagement en parkings privés par de jeunes chômeurs. Ces espaces, qui dépendent des immeubles situés dans différentes cités, devaient être aménagés en espaces verts ou en aires de jeux pour les enfants.

Les autorités concernées semblent faire preuve d’indifférence, ce qui a probablement encouragé les indus occupants de ces aires à créer d’autres parkings payants, en plein jour. Aujourd’hui, on en compte plusieurs et le plus important est à la cité du 5 Juillet, où des gardiens improvisés veillent à la sécurité d’une centaine de véhicules à raison de 70 DA l’unité.

«C’est une activité informelle, qui pénalise des milliers d’automobilistes et ne génère aucun bénéfice à la commune. Cela m’arrive de payer 2000 DA le mois à des individus douteux, qui subtilisent de l’argent à de simples citoyens au su et au vu des autorités», dénonce un habitant de cette cité, qui ajoute que le phénomène touche la totalité des ruelles de cette ville.

«Un parking illicite a même été installé devant les urgences de l’hôpital. C’est une véritable jungle», a-t-il martelé. En attendant l’intervention des autorités compétentes, force est de relever que la situation ne cesse d’empirer.
Massinissa A.