Accueil Bouira Les randonneurs d’Iwakuren passent à l’action

M'CHEDALLAH - Plus de 5 000 plants de cèdres acquis pour le reboisement

Les randonneurs d’Iwakuren passent à l’action

110

Les membres du groupe des randonneurs d’Iwakuren, composé d’amateurs et de professionnels des randonnées en pleine montagne et d’amis de la nature, basé au niveau de la localité de Raffour dans la commune de M’chedallah, viennent d’acquérir pas moins de 5000 plants de cèdres par leurs propres moyens chez un fournisseur privé de la wilaya de Khenchella. Les plans sont destinés au reboisement des surfaces forestières, incendiées sur les hauteurs de l’ancien village d’Iwakuren, en pleine montagne du Djurdjura, dans la commune voisine de Saharidj.

Les sites de Timduchine et d’Izirouel, particulièrement affectés par les incendies du mois d’août dernier ont été choisis pour lancer cette grande opération de reboisement. M. Merabet Moussa, membre de ce groupe de randonneurs, nous dira qu’un bivouac sera installé sur les lieux mêmes, à partir du 24 de ce mois et que l’opération de reboisement démarrera le lendemain 25 septembre. Notre interlocuteur affirme que cette opération de reboisement sera suivie d’autres opérations et ce, en fonction des moyens financiers et de la disponibilité des bénévoles.

M. Merabet a ajouté que les bénévoles et les amoureux de la nature constitués dans ce groupe sont désormais déterminés à reboiser le maximum de surfaces détruites par les incendies en séries de l’été passé. Interrogés à ce sujet, le responsable de la circonscription des forêts de M’chedallah et celui de la section de Tala-Rana du parc national du Djurdjura (PND), affirment qu’ils sont prêts à fournir les moyens nécessaires et aussi d’autres variétés de plants d’arbres, d’autant plus que ces deux entités disposent de pépinières.

Il suffirait donc d’une simple coordination entre les uns et les autres pour réduire l’impact catastrophique des centaines d’incendies qui ont ravagé plus d’un millier d’hectares de terrains relevant du domaine forestier durant l’été dernier. Il est utile de rappeler que les terrains agricoles n’ont pas été épargnés par ces incendies qui ont ravagé des dizaines de parcelles d’oliveraies, figueraies et cerisaies. Un cas pour lequel doivent intervenir les services du secteur de l’agriculture qui peuvent fournir au moins les plants des arbres fruitiers aux agriculteurs affectés par ces incendies.

Notons enfin que les randonneurs d’Iwakuren ont déjà lancé un appel sur les réseaux sociaux à l’ensemble des citoyens de cette région et aussi aux défenseurs de la nature pour une grande mobilisation qui sera lancée dès le 25 septembre prochain pour réussir cette première opération de reboisement des terrains forestiers.

Oulaid Soualah