Accueil Bouira Les récoltes affectées

M'CHEDALLAH - Pluies diluviennes et vents violents

Les récoltes affectées

73

Les violents orages enregistrés durant ce mois de septembre, à Bouira, ont porté un coup sévère aux récoltes de fruits de saison, dont les figues fraîches et de barbarie, le melon, la pastèque, le raisin de table et la poire. Contrairement à d’autres cultures, ces fruits de saison ont beaucoup plus besoins de chaleur et d’un temps sec, mais, malheureusement pour les agriculteurs de la wilaya, Dame nature n’a pas été aussi clémente que l’année dernière.

Ces orages ont, donc, ramené dans leur sillage une importante baisse des températures et des vents violents, en plus d’un grand taux d’humidité, chose qui a provoqué une rapide moisissure des grains de ces fruits de saison. Aussi, le processus de maturité de ces récoltes a été aussi accéléré suite à cette dégradation du climat. Si le raisin, la pastèque et le melon ont tendance à perdre leur goût et leur saveur à cause des perturbations climatiques, les figues fraîches et de barbarie, en revanche, pourrissent rapidement et se remplissent de vers. Même chose pour les poires, les pommes et les grenades qui arrivent, généralement, à maturité vers la fin septembre et début octobre.

Pour les agriculteurs, plus particulièrement les éleveurs, le seul bénéfice de ces violents orages, c’est le déclenchement du processus de croissance des herbes précoces, pour remplacer celles asséchées qui garnissent les surfaces des pâturages, notamment dans les plaines et en haute montagne. Les nappes phréatiques et les sources d’eau seront aussi renflouées par ces pluies, qui permettront enfin le lancement des travaux des labours-semailles. Il est utile de préciser, enfin, que parmi les rares récoltes qui tirent un bénéfice certain de ces pluies précoces, c’est celle des olives qui a été durement affectée par la longue canicule des mois de juillet et août.

A cela s’ajoutent les incendies en série qui ont retardé sensiblement la croissance des grains. Ainsi et sauf imprévu (tempêtes de grêle ou de neige), la récolte des olives s’annonce fort prometteuse dans la wilaya de Bouira, tout comme celle du foin et des céréales, notamment les blés dur et tendre et l’orge.

O. S.