Accueil Bouira Les travaux bientôt bouclés

AGHBALOU - Aménagement du chef-lieu communal

Les travaux bientôt bouclés

40

La dernière phase des travaux de l’aménagement urbain au chef-lieu de la commune d’Aghbalou, au Nord-est du chef-lieu de la wilaya de Bouira, tire à sa fin.

Actuellement, l’entreprise réalisatrice s’attèle aux travaux de revêtement de plusieurs tronçons de routes. D’ici la fin de la semaine en cours, l’opération sera bouclée et les travaux du chantier menés à terme après plusieurs mois de tergiversations. Ce qui ne manquera pas de soulager les populations du chef-lieu qui ont souffert durant de longues années de l’état dégradé de certains tronçons transformés en véritables oueds.

Des tronçons où les eaux de pluies ont creusé des sillons rendant la circulation automobile très difficile. Les piétons, eux, pataugeaient dans la gadoue car à la moindre ondée, les voies d’accès se transforment en véritables bourbiers. État de fait qui compliquait le déplacement des habitants de plusieurs quartiers. Il est utile de préciser que le projet de l’aménagement urbain du chef-lieu de la commune a été inscrit il y a de cela plus d’une décennie.

En 2006, une enveloppe de cinq milliards de centimes a été allouée à ce projet, dont les travaux consistaient en l’aménagement des principales rues et ruelles (pose des trottoirs, réfection des voiries et divers réseaux, revêtement…) et aussi l’installation d’un nouveau réseau de l’éclairage public. Seulement, le projet en question a connu un retard dans le démarrage de ses travaux et aussi plusieurs arrêts.

Le projet sera, enfin, mené à terme après plusieurs années de retard. Ceci dit, seulement quelques quartiers du chef-lieu ont connu des travaux d’aménagement, mais beaucoup d’autres quartiers, soit plus de la moitié du chef-lieu communal, sont restés sans aménagements.

Situation qui a amené les autorités locales à inscrire une nouvelle opération pour un montant de 68 millions de dinars pour parachever les travaux d’aménagement du chef-lieu communal. Mais à peine l’opération entamée, l’ex-wali, Ali Bouguerra, prenne la décision d’ajourner les travaux pour permettre le passage du réseau de gaz naturel.

Les travaux de raccordement au gaz naturel seront bel et bien menés mais ceux de l’aménagement avaient de la peine à redémarrer. Après plusieurs tentatives, les dits travaux avaient repris en 2015 et plusieurs ruelles seront revêtues en béton. L’artère principale, elle, a vu la pose d’un revêtement en BB (béton bitumineux). Il restait seulement trois sites à prendre en charge dont une section de route du boulevard principal de plus de 400 mètres.

L’été dernier, l’actuel wali Mustapha Limani a ordonné, lors d’une visite dans la commune, le lancement de la dernière phase des travaux au niveau de ces trois sites. Le montant de cette opération s’élève à 14 millions de dinars et ses travaux portaient sur la réhabilitation de la voirie et la pose d’un nouveau revêtement. Une fois cette opération menée à terme, toutes les voies d’accès auront été réhabilitées. Il ne reste que quelques accès piétonniers à réfectionner à l’intérieur du chef-lieu.

À préciser, enfin, que certaines voix se sont élevées en début de cette semaine parmi les habitants de certains quartiers du chef-lieu pour «remettre en cause la qualité des travaux de revêtements réalisés sur certains tronçons notamment, celui menant au quartier Tizagouarin». Pour ces habitants, les services techniques doivent veiller au grain et assurer un bon suivi des travaux effectués.

D. M.