Accueil Bouira Mobilisation pour éradiquer les décharges sauvages

Ahnif

Mobilisation pour éradiquer les décharges sauvages

52

L’APC d’Ahnif a lancé samedi dernier une opération de nettoyage d’envergure à travers le chef-lieu de commune, en ciblant de nombreux points noirs qui constituent de véritables foyers d’épidémies.

Le premier point des plus lugubres qui a fait couler beaucoup d’encre est un terrain vague mitoyen de la polyclinique et un populeux quartier transformé par les riverains en dépotoir sauvage.

Lors de notre virée sur les lieux aux environ de 11h, les engins des travaux publics engagés dans ce volontariat achevaient de déblayer les derniers amoncellements de répugnantes ordures ménagères. Le point noir suivant est un autre terrain vague mitoyen de la place publique, situé devant l’entrée principale de l’école primaire Bobi Ali.

Signalons que ces deux terrains vagues situés en plein centre urbain du chef-lieu de commune appartiennent à des particuliers qui n’ont rien fait pour les protéger. Le troisième point noir pris en charge durant cette opération est un autre espace nu, mitoyen aussi d’un important quartier résidentiel, situé en bordure de la voie ferrée qui traverse ce chef-lieu de commune de part en part et en plein milieu.

Le maire d’Ahnif, M. Mecheddou Mohamed, rencontré sur les lieux, dira : «Le cimetière du village Tikesrai est aussi inclus dans le programme de ce volontariat».

L’édile communal dira plus loin que lors d’une récente réunion à la daïra de M’chedallah qui a regroupé tous les maires de la circonscription, il a été décidé d’un commun accord du déclenchement d’opérations intercommunales de nettoyage d’Assif N’sahel avec l’implication de l’ensemble des communes.

Espérons que cette louable décision sera rapidement concrétisée sur le terrain pour réduire les retombées catastrophiques que génère cette terrifiante pollution sur la santé publique, l’agriculture et l’environnement en général.
Oulaid Soualah