Accueil Bouira Nids de cigognes menaçants sur les pylônes électriques

El-Esnam

Nids de cigognes menaçants sur les pylônes électriques

95

Depuis quelques jours déjà, les cigognes élisent domicile en saison douce au sommet des pylônes électriques, au chef-lieu de la commune de Chorfa. Ces oiseaux migrateurs, qui passent toute la saison chaude dans la région, commencent à réoccuper les nids qu’ils avaient laissés à la fin du mois de janvier dernier.

Seulement, les nids, faits avec des branchages et de feuilles sèches, prennent du volume chaque année, au point que la plupart ont maintenant les dimensions d’un parasol. Faits au sommet des pylônes, ils finissent souvent par toucher les câbles électriques et provoquent des courts-circuits, qui se résultent quelquefois par des incendies.

Ce genre d’incidents ne sont pas rares et créent la panique parmi les riverains en plus de la rupture du courant électrique. Ce phénomène est également constaté au chef-lieu de la commune d’El-Esnam, dans la daïra de Bechloul. En plus de réelles menaces que ces nids font peser sur les habitations et les commerces, la plupart sont faits le long de la RN15, qui traverse Chorfa sur environ 1 500 mètres, mais aussi le long du tronçon d’un km de la RN5, qui traverse El-Esnam, ce qui constitue un danger pour les usagers de ces deux routes à grande circulation.

Il suffirait, pensent certains, d’aménager de petites plates-formes au sommet des pylônes, loin des câbles électriques, pour mettre fin au danger que font planer ces innombrables et volumineux nids de cigognes, dont le nombre augmente d’année en année. Pour rappel, à Chorfa et à El-Esnam, des incendies ont été enregistrés ces dernières années à la suite de courts-circuits sur le réseau électrique où nichent ces oiseaux migrateurs. Des départs de feu rapidement maîtrisés par les éléments de la Protection civile.

Oulaid Soualah