Accueil Bouira Portes ouvertes à la CNAS

Prestations à destination des handicapés

Portes ouvertes à la CNAS

69

Dans le cadre de la célébration de la Journée internationale des personnes à besoins spécifiques, coïncidant avec le 03 décembre, la CNAS de Bouira a organisé mardi et mercredi dernier, des journées d’information en collaboration avec les services de la direction de l’Action Sociale. Selon M. Chihati, le chargé de la communication au niveau de la CNAS de Bouira, il s’agit là d’une stratégie visant à améliorer les conditions de prise en charge de la catégorie des personnes handicapées ainsi que l’allégement des procédures ainsi que la modernisation de gestion des prestations offertes afin de leur éviter des déplacements vers les services de la Cnas.‘’

Les personnes handicapées sont prises en charge soit en qualité d’assuré social ou alors en tant qu’un ayant droit d’un assuré lui-même. Les prestations sont diverses et variables en fonction de la qualité du bénéficiaire de la couverture sociale, à savoir, s’il est assuré social actif, titulaire d’une pension ou d’une retraite ou un ayant droit’’, indique-t-on. Les personnes handicapées remplissant les conditions d’ouverture des droits aux prestations en nature de l’assurance maladie bénéficient ainsi des articles et produits d’appareillage.

De même pour les victimes d’accident ou de maladie dont le caractère professionnel est reconnu telles les prothèses figurant dans la convention signée entre l’ONAPH et la CNAS, les fauteuils roulants ou encore les tricycles motorisés. En matière d’appareillage pour les personnes à besoin spécifique recensées à travers le territoire national, près de quatre milliards de dinars ont été déboursés par la CNAS sur les six milliards de dépenses globales.

Par ailleurs, il a été mis en exergue lors de ces journées la mise à disposition de trois Centres de Prise en Charge Psychologique et Orthophonique (CPPO) dont un en matière d’autisme qui ont assuré 14.229 séances de psychothérapie et d’orthophonie au profit de 717 enfants. Pour les assurés sociaux atteints d’handicap moteur, le centre de Bordj El Kifan assure la prise en charge de 54 enfants et la clinique de Messerghine (CSORVAT) prend en charge 76 enfants dans le cadre de l’insertion scolaire. Selon les statistiques de la CNAS et ce, à travers toutes ses agences sur le territoire national, dans le cadre de son action sanitaire et sociale, il est fait état de la prise en charge de 6.632 personnes et ce, rien que pour l’année 2018.

On apprendra par ailleurs que le personnel de la CNAS de Bouira a été au cours des dernières années largement sensibilisé sur les conditions d’accueil et de prise de contact avec les personnes à besoins spécifiques pour répondre favorablement à leurs attentes. Une sensibilisation qui a porté même sur l’apprentissage en langage des signes pour mieux communiquer avec les sourds-muets. Les handicapés peuvent également, pour éviter des déplacements vers les services de la CNAS, contacter un numéro vert pour s’enquérir de leurs dossiers ou tout simplement exprimer leurs préoccupations.

De même que le site web de la CNAS a été adapté en faveur des personnes malvoyantes à travers la transcription vocale du contenu. La CNAS indique également avoir assuré une formation adaptée au profit du personnel non-voyant relevant des cellules de communication en les dotant de tous les moyens nécessaires leur permettant l’exercice de leurs missions pour un meilleur contact avec les citoyens à l’instar des autres agents de la CNAS.

Hafidh Bessaoudi