Accueil Bouira Réouverture samedi

Djebahia - Tunnel d’Aïn Chriki

Réouverture samedi

1653

La fermeture depuis hier du tube T 1 du tunnel d’Aïn Chriki de l’autoroute Est-Ouest dans le sens Bouira – Alger, pour travaux, a provoqué des bouchons monstres sur la RN5.

Ça avançait à pas de tortue entre Zebboudja et Kalous, à l’Est du chef-lieu de Bouira. Dès les premières heures de la matinée, les premiers bouchons ont commencé à se former sur la descente de Zeboudja ou une déviation oriente le trafic routier vers la RN5. En quelques minutes, des centaines de véhicules, dont des poids lourds, étaient pris dans un bouchon sur cette descente très prononcée et le trafic se congestionnait de plus en plus. L’embouteillage n’a pas tardé à gagner la RN5 et toute la portion traversant la commune d’Aomar. Vers 9h00, le trafic est devenu saturé et des files interminables étaient visibles sur une dizaine de kms.

De Zeboudja à Kalous, en passant par la ville de Aomar, la circulation était presque à l’arrêt. A commencé alors un véritable enfer pour des milliers d’automobilistes en quête de rejoindre l’échangeur de Djebahia pour retrouver l’autoroute, direction d’Alger. Il est à préciser, par ailleurs, que dans le sens Aomar-Bouira, le trafic a été perturbé sur la RN5, en raison des files de véhicules ayant bloqué la voie du retour. L’enfer des bouchons s’est poursuivi toute la journée d’hier. Il convient de souligner que l’Algérienne des autoroutes (ADA) a annoncé, avant-hier, dans un communiqué, la fermeture provisoire du tunnel Aïn Chriki de Djebahia du 29 au 31 janvier à minuit pour mener des travaux de revêtement, au niveau du premier tube T1 dans le sens Bouira – Alger. Des travaux qui rentrent dans le cadre de la phase finale du projet de modernisation du tunnel autoroutier. L’ADA a aussi précisé que le trafic routier sera dévié vers la RN5 pendant la durée des travaux.
Djamel M.