Accueil Bouira Thizerviline non encore raccordé

ATH MANSOUR - Réseau d’assainissement

Thizerviline non encore raccordé

43

Dans une correspondance datée du 13 septembre dernier adressée au wali de Bouira, Mustapha Limani, dont nous sommes destinataires d’une copie, l’association Tidukla du village Ath Vouali, dans la commune d’Ath Mansour, dénonce le retard enregistré dans le raccordement du quartier Thizervilline au réseau d’assainissement, dont celui du transport longe le quartier.

Tout en rappelant que les autorités se sont engagées à œuvrer pour une couverture à 100% de la wilaya sur ce volet d’assainissement, l’association souligne les risques d’épidémies qu’encourent les villageois en faisant recours au système de fosses septiques, tout en signalant que celles-ci, réalisées sans études et de manière bâclée, se remplissent et débordent rapidement à travers le quartier où règne un effroyable manque d’hygiène, selon ce qui est rapporté dans la correspondance, dans laquelle on peut lire aussi que les villageois ne disposent pas de moyens adéquats pour procéder à leur vidange.

Interrogé à ce sujet, un élu de l’APC d’Ath Mansour, membre de l’exécutif communal, tout en reconnaissant les faits, dira : «Une citerne tractée a été spécialement affectée à cette opération de vide-fosses, dont deux fosses ont été d’ailleurs vidées cette semaine, une au village Rodha et l’autre à Taourirt, chef-lieu de commune», dira l’élu. Et de préciser : «L’affectation du matériel de la commune destiné au vidange des fosses se fait sur demande individuelle des citoyens».

Certes que c’est une solution palliative mais temporaire et provisoire, aussi il n’en demeure pas moins que le moyen le plus efficace et le plus durable de venir à bout du problème est celui de raccorder les quartiers restant aux réseaux d’assainissement. Des copies de cette correspondance sont envoyées au président de l’APW de Bouira, au chef de daïra de M’Chedallah et au P/APC d’Ath Mansour.

Oulaid Soualah