Accueil Bouira Timechret ...

Ahnif

Timechret pour célébrer Yennayer

123

Le mouvement associatif de la commune d’Ahnif peaufine les dernières retouches de préparation pour renouer, à l’occasion de la célébration du nouvel an berbère 2969, avec un ancien rituel communément appelé « Timechret ». Selon des informations recueillies auprès des organisateurs,le travail a commencé depuis plusieurs jours. Les préparatifs ont commencé par la phase de l’information inhérente à l’événement, avec les appels lancés à l’ensemble des habitants de l’Arch Imellahan pour la participation à la réussite de Timechret. Il a été procédé à la mise en place des différents groupes de travail lesquels s’y sont mis aussitôt.

En parallèle, une vaste opération de nettoyage d’un ensemble de sites devant accueillir l’événement a été entamée. Ainsi, le stade de Bouremal, le site choisi pour cette circonstance, a été entièrement réhabilité pour être fin prêt le jour J. En outre, des membres du comité d’organisation, chargés de la collecte de fonds, ont entamé l’opération de la quête auprès de tous les habitants d’Imelahan pour l’achat des bêtes à immoler. L’on apprend qu’en début de cette semaine, six bœufs ont été achetés, et les organisateurs tablent sur 15 à 16 bêtes à immoler.

Selon des sources, un montant de pas moins de cinq millions de dinars a été collecté par le collectif qui pourra leur permettre d’acheter entre 15 et 16 bœufs, suivant les prix au marché des bestiaux. Il convient de signaler que cet événement projeté pour Yennayer a connu l’adhésion de la totalité de la population, soit au moins pas moins de 2 000 foyers. Il y a eu aussi une forte implication de la communauté d’Imalahan établie à l’étranger, qui a tenu à apporter son soutien pour la réussite de Timechret, un rite avec lequel la population veut renouer après plusieurs décennies de son délaissement. Il est à noter que cette initiative, outre son côté solidarité, vise aussi à célébrer une date phare de l’histoire des Imazighen, en l’occurrence le nouvel an berbère qui interviendra en fin de cette semaine. Comme il coïncide aussi avec la mise en service du gaz naturel au niveau de la localité Sud de la commune, en l’occurrence Sebkha. Cette série d’événements est synonyme d’une bonne année 2019.

F. K.