Accueil Bouira Toujours pas d’extension du réseau d’assainissement

Aghbalou

Toujours pas d’extension du réseau d’assainissement

33

Le problème de l’assainissement continue de se poser avec acuité dans la commune montagneuse d’Aghbalou, située à 50 kms à l’est de Bouira.

En effet, cette commodité névralgique continue de briller par son absence dans plusieurs localités, où des pâtés entiers de foyers ne sont toujours pas raccordés à ce réseau et ce, faute de programmes d’extension. Tous les villages de cette municipalité, que ce soit Takerbouste, chef-lieu communal, Ivahlal, Aâmouche, Ath Hamdoun, Ighil Ouchekrid et bien d’autres, sont confrontés à ce lancinant problème étant donné que des dizaines, voire des centaines d’habitations ne bénéficient toujours pas de cette commodités ô combien importante dans la vie de tous les jours.

« J’habite le village Aâmouche et ma maison n’est toujours pas raccordée au réseau de l’assainissement. Malgré mes réclamations auprès des autorités locales rien n’a été fait dans ce sens ! En conséquence, je suis contraint d’aménager une fosse septique pour évacuer les eaux usées vers la nature. Le problème de l’assainissement nous préoccupe au plus haut degré, car il est en rapport avec la salubrité, l’environnement et la santé publique laquelle est mise en danger avec tous ces déversements d’eaux usées dans la nature ! » déplore un habitant du village Aâmouche.

Comme notre vis-à-vis, ils sont des centaines à travers la municipalité d’Aghbalou à se plaindre de ce problème de manque d’extension du réseau de l’assainissement. La plupart des rigoles aménagées pour l’évacuation des eaux des ménages finissent dans les ravins, les ruisseaux et même les champs polluant de ce fait dangereusement l’environnement. Des cloaques et des égouts à ciel ouvert coulent même sur la chaussée à certains endroits de la commune, regrette-t-on.

À cet effet, le risque de maladies à transmission hydrique (MTH) plane toujours sur la population, et la moindre contamination des points d’eau (puits, réseau AEP, source…) pourrait déclencher ces redoutables maladies qui peuvent être dévastatrices.
Y. S.