Accueil Bouira Un nouveau dispensaire inscrit pour Selloum

Aghbalou

Un nouveau dispensaire inscrit pour Selloum

73

Un projet de dispensaire a été inscrit au profit du village Selloum, dans la commune d’Aghbalou, dans le cadre des PCD 2019. L’enveloppe réservée au projet s’élève à 800 millions de centimes. Cette nouvelle a été favorablement accueillie par la population locale. Une population qui a longtemps réclamé une amélioration des prestations de soins au niveau de cette localité, surtout si l’on sait que l’unité de soins, implantée au quartier d’Agouilal, accuse beaucoup d’insuffisances.

Selon les représentants de la population, qui avaient saisi à ce propos le wali de Bouira par courrier, cette structure ne cesse de se dégrader. Dans la requête adressée au premier magistrat de la wilaya, les mêmes représentants ont fait état de beaucoup de dégradations et surtout d’un manque de moyens aussi bien matériels qu’humains. Selon eux, la structure se dégradait à vue d’œil avec une devanture extérieure décrépie, des locaux délabrés et une bâtisse fragilisée.

Le centre est donc loin de répondre aux normes et de garantir de bonnes prestations de soins. C’est cet état de fait qui a amené les villageois à solliciter l’inscription d’une opération de réhabilitation de la structure. Le comité des sages du village de Selloum avaient même élaboré une fiche technique portant réhabilitation de ce centre de soins. Le montant des travaux a été évalué à cinq millions de dinars. Les membres du même comité ambitionnaient surtout de transformer cette unité de soins en maison de soins.

Il était aussi question de sa dotation en matériel médical. Le projet de réhabilitation sera finalement accordé par les services de la wilaya en début de l’année 2019. Après une réunion d’arbitrage, tenue au mois de février, il a été décidé d’inscrire un projet d’un nouveau dispensaire. Pour le moment, rien n’est encore décidé quant au site qui va accueillir cette structure, aucun choix de terrain n’étant effectué.

Des villageois proposent de démolir l’actuel centre de soins pour bâtir un dispensaire. Il existe, aussi, un terrain du côté d’Agouilal qui pourrait accueillir le projet.

D. M.