Accueil Bouira Un plan de travail spécial pour l’été

Protection des consommateurs contre les intoxications

Un plan de travail spécial pour l’été

56

La direction du commerce et des prix (DCP) de la wilaya de Bouira a élaboré un plan de travail spécial durant cet été, dans le cadre des mesures destinées à la protection des consommateurs contre les
intoxications, notamment alimentaires.

C’est ce qu’a indiqué le premier responsable du secteur lors de la dernière session ordinaire de l’APW. Selon ce responsable, ce plan prévoit un contrôle journalier et accru des commerces de type cafeterias, crémeries, épiceries, restaurants et pâtisseries pour parer à tout risque d’intoxication alimentaire.

«Au total, 24 brigades ont été mobilisées à travers les quatre coins de la wilaya pour mener bien cette mission», a expliqué le DCP tout en soulignant que le dispositif de contrôle durant les trois mois d’été a été renforcé. En temps normal, la DCP mobilise 15 brigades pour le contrôle de la qualité des produits de consommation commercialisés. Sur l’objectif ce plan, le même responsable dira qu’il vise à prévenir tout risque d’intoxication alimentaire durant ce mois où des cas d’intoxication sont enregistrés chaque année, et à protéger les consommateurs.

Toujours selon le directeur du commerce, en plus du volet contrôle, la direction du commerce axe également son travail sur la sensibilisation. Dans ce cadre, une campagne de sensibilisation sur les intoxications alimentaires et des dangers qui en découlent a été initiée depuis le début du mois de mai dernier et se poursuivra jusqu’à la fin du mois de septembre prochain.

2 511 interventions opérées depuis le début de l’année

Sur un autre chapitre et au sujet du bilan des activités de contrôle effectuées par les agents de la DCP depuis le début de l’année 2019, le directeur du commerce a fait savoir que «pas moins de 2511 interventions ont été opérées par les agents de contrôle de sa direction».

Ces interventions, a-t-il ajouté, ont permis de constater 174 contraventions à la législation régissant les activités commerciales. Aussi ces missions de contrôle se sont soldées par 173 procès verbaux (PV), 17 fermetures de commerces et la saisie de sept tonnes de produits alimentaires d’une valeur de quatre millions de dinars. Sur les intoxications alimentaires enregistrées depuis le début de l’année, le DCP de Bouira a noté que deux cas ont été enregistrés. Le premier à Ain Bessem et le deuxième à Haizer.

Pour rappel, à Haizer, 129 élèves ont été, en mars dernier, victimes d’une intoxication alimentaire au niveau de trois écoles primaires, suite au repas servi à la cantine. Les personnes atteintes aussi bien à Ain Bessem qu’à Haizer ont été prises en charge dans des structures sanitaires.
D Moula.