Accueil Bouira Une anarchie qui perdure

BOUIRA - Squat des trottoirs

Une anarchie qui perdure

209

Certains commerçants de la ville de Bouira continuent de squatter les espaces réservés aux piétons, dont les trottoirs. Bien que leurs échoppes soient spacieuses, ils entreposent une bonne partie de leur marchandise sur les trottoirs, obligeant les passants à marcher sur la chaussée, au péril de leur vie. Cette anarchie est palpable aussi bien au niveau de la vieille ville que dans différents quartiers surtout en cette période, où les soldes battent leur plein. Le décor ressemble à une brocante, en présence d’ustensiles, de sceaux ou autres articles de ménage, notamment, ce qui n’honore guère l’aspect urbanistique de la ville.

Mais là où le bât blesse, c’est lorsqu’il s’agit de denrées alimentaires. Dans ce sens, certains restaurateurs installent leur rôtissoire sur la voie publique, obstruant le passage, ce qui pénalise surtout les personnes âgées, les non-voyants et les enfants se rendant à l’école. Ceci dit, même le commerce informel s’est invité à cette anarchie indescriptible avec, parfois, des pèse-personnes apposés à même les trottoirs, sur lesquels les passants trébuchent. A noter que plusieurs opérations pour libérer ces espaces ont été menées par le passé mais, malheureusement, les contrevenants récidivent presque aussitôt, a-t-on déploré.
H. B.