Accueil Kabylie Cinq feux le jour de l’Aïd

Aïn El Hammam

Cinq feux le jour de l’Aïd

70

La protection civile qui n’a pas eu de répit, depuis quelques mois, n’a pas échappé aux incendies même le jour de l’Aïd. Pendant que la plupart des citoyens égorgeaient leurs moutons et passaient la fête en famille, les soldats du feu étaient appelés par le devoir en différents endroits de la région d’Aïn El Hammam où ils devaient intervenir pour éteindre pas moins de cinq incendies.

C’est dans la commune d’Imsouhal que les premiers départs de feu ont été signalés, presque simultanément, dans les villages de Tizi Guefres, Ait Ouatas et Boumessaoud, dès le début de l’après midi. Le bilan des dégâts matériels, heureusemnt, se chiffre à cent cinquante hectares de maquis et d’arbres fruitiers. Monsieur Rabiaa Oumaouch, le capitaine de la protection civile d’Aïn El Hammam, présent sur place pour superviser les opérations confiera : «Nous avons été contraints par l’ampleur des flammes à faire appel à la colonne mobile qui s’est déplacée de Tizi Ouzou pour nous prêter main forte, pour éviter que les flammes ne se propagent à d’autres villages. Nous devons également signaler la contribution de la population qui s’est mobilisée du début des incendies jusqu’à leur extinction.»

Il faut dire que dans ces circonstances, les citoyens de nos régions montagneuses ne lésinent pas sur leurs efforts pour aider les pompiers. D’ailleurs, une quarantaine de personnes ont apporté leur aide aux pompiers qui ont réussi à maîtriser le quatrième incendie qui s’est déclaré à la sortie Est de la ville d’Aïn El Hammam, entre la RN15 et le nouveau lycée où de nombreuses maisons étaient menacées par les deux incendies qui se sont déclarés simultanément vers vingt et une heure trente. La protection civile locale a été obligée de déployer tous ses engins.

Rappelons que la veille, c’est grâce aux efforts déployés par la sûreté de daïra d’Aïn El Hammam qui avait ouvert le passage aux pompiers dans un embouteillage de presque un kilomètre que cette intervention rapide a permis d’éviter que l’incendie qui s’est déclaré à en contrebas de l’entrée de la ville n’atteigne la route où des dizaines de véhicules étaient pris dans un embouteillage. Notons que plusieurs incendies ont leur origine dans l’utilisation des pétards et des feux d’artifice que des enfants utilisent sans précaution, avec la bénédiction des adultes. La vigilance doit être de mise lors des fêtes de mariage pour éviter que de tels incidents ne se reproduisent.
A. O.T.