Accueil Kabylie Création d’une association maghrébine

UNIVERSITÉ DE BEJAÏA - Anatomie clinique

Création d’une association maghrébine

141

A l’issue du premier Congrès maghrébin d’anatomie clinique, organisé à la faculté de médecine de Béjaïa, une association maghrébine a vu le jour en vue de coordonner les travaux de recherche.

La faculté de médecine de l’université Abderrahmane Mira de Béjaïa a organisé, les 15, 16 et 17 juin, le 1er Congrès maghrébin d’anatomie clinique à l’auditorium du campus Aboudaou. Ce rendez-vous a vu la participation d’éminents professeurs venus du Maroc, de Tunisie, de la Libye et de la Mauritanie. Il avait pour thème «Construire un espace maghrébin de l’enseignement supérieur».

Pour le président du Congrès, en l’occurrence le professeur Abdelmalek Danoune du laboratoire d’anatomie de la Faculté de médecine de Béjaïa, «cette rencontre est surtout une réponse au vœu ‘inlassablement caressé’ par notre maître, le professeur Abdelhafid Lahlaidi (Maroc), qui a su nous relancer chaque fois que notre enthousiasme s’émoussait. Nous avons l’immense plaisir de l’honorer pour toute son œuvre de bâtisseur, après l’avoir été par les plus hautes instances de notre pays, il y de cela 30 ans ! Ce Maghrébin, soucieux de léguer son savoir aux générations futures, a fini par nous mener à bon port».

Ce Congrès offre l’opportunité à tous les anatomistes maghrébins de se connaître, d’échanger des informations et des expériences sur les progrès des sciences morphologiques dans leurs pays respectifs, mais surtout d’établir des ponts de savoir entre leurs peuples. Il se veut aussi un espace d’échanges pour les chercheurs expérimentés et les plus jeunes d’entre eux, qui pourront présenter leurs contributions dans la recherche en anatomie.

Il faut noter la création de l’AMAC (Association maghrébine d’anatomie clinique), lors de cette rencontre tant attendue, qui représente un événement historique. Elle offre le cadre idéal pour pérenniser ces échanges et contribuer à la construction d’un espace maghrébin de l’enseignements supérieur.» Et le professeur de poursuivre : «Notre programme scientifique touche à tous les aspects de l’anatomie et met également en exergue les avancées dans les domaines de l’anatomie appliquée, la didactique et la pédagogie en anatomie humaine. Il souligne aussi l’accompagnement et l’écoute dont font preuve les enseignants d’anatomie vis-à-vis de leurs apprenants pour former des générations de médecins techniquement compétents et humainement responsables.»

Au terme de la deuxième journée de ce Congrès, caractérisé par de nombreuses communications présentées par d’éminents professeurs, une Assemblée générale pour le lancement des activités de l’Association maghrébine d’anatomie clinique (AMAC) s’est déroulée.
A. H.