Accueil Kabylie Dégradation accentuée de la RN15

Chorfa

Dégradation accentuée de la RN15

41

Les usagers de la route nationale n° 15 particulièrement ceux empruntant le tronçon allant de l’entrée de la commune de Chorfa jusqu’au carrefour de Choukrane faisant jonction avec la RN26, souffrent le martyre au quotidien en raison de la détérioration accentuée de ce tronçon de la route. S’étirant sur une distance assez importante, sur près de 25 km, puisque cette portion de la route prend réellement naissance à hauteur de la localité d’Ahnif pour traverser M’Chedallah, Ahnif et Chorfa jusqu’au carrefour de Choukrane où commence la RN26, il cause énormément de désagréments aux automobilistes.

Déjà l’état dégradé du tronçon pose problème mais les choses se sont davantage corsées lorsqu’il a été procédé, il y a de cela plus des deux années, au décapage du bitume au niveau de ce tronçon traversant Chorfa. Ce qui a fini par transformer le tronçon en véritable piste. Au départ, beaucoup ont cru que le tronçon allait rapidement bénéficier d’une réhabilitation en couche de bitume ultérieurement. Mais il n’en est toujours rien. Selon des citoyens de Chorfa, cela fait des années que la route est dans cet état et aucune opération de bitumage n’a été entreprise.

Selon certaines sources, les difficultés financières que traverse le pays sont la première cause de ce report de la prise en charge de ce chemin puisqu’aucune enveloppe financière n’a été dégagée pour son entretien. Une opération qui sans aucun doute devrait être retenue dans le cadre des plans du développement du sectoriel (PSD) puisque la commune ne pourrait pas prendre en charge un tel projet à elle seule. En outre, le tronçon en question est parsemé de nids-de-poule et autres crevasses.

Certaines sections sont été endommagées suite à des travaux de fouilles et de passage des différents réseaux effectués ces dernières années sans que la fameuse remise en état ne soit menée à terme après l’achèvement des dits travaux. Devant cet état dégradé, les usagers qui empruntent le tronçon effectuent des manœuvres pour éviter les trous et autres nids-de-poule, et ce pour éviter d’endommager leurs véhicules mais à leurs risques et périls.

Aussi sur ce tronçon, de longs et interminables embouteillages se créent chaque jour, et ce en raison des ralentissements de la circulation. Il faut aussi souligner que le même phénomène d’étranglement est dû au marché informel érigé depuis plusieurs années aux abords de cette RN15. La semaine dernière, les services de la DTP ont procédé à la réfection de quelques portions de ce chemin, mais la première ondée qui s’est abattue ces derniers jours a tout emporté sur son passage. Il faut dire que la qualité des travaux engagés laisse à désirer. Devant cette situation, les pouvoirs publics doivent réagir pour une prise en charge urgente pour y réduire les désagréments causés aux centaines d’automobilistes qui empruntent cette route au quotidien.

K. F.