Accueil Kabylie Des villageois ferment la mairie

Chabet El Ameur

Des villageois ferment la mairie

81

Le siège de l’APC de Chabet El Ameur était fermé, avant-hier, pour le troisième jour consécutif par des habitants de Matoussa qui réclament l’amélioration de leurs conditions de vie, notamment «la réalisation d’un projet d’assainissement inscrit au profit de notre région mais qui n’a toujours pas vu le jour». Les protestataires se plaignent également d’être «toujours contraints de recourir à des fosses septiques, pourtant interdites par la loi». Ils demandent aussi la réalisation du projet de construction de deux classes, au niveau de l’école primaire de leur village, «inscrit depuis plusieurs mois». Par ailleurs, un élu a posté sur les réseaux sociaux, un message selon lequel l’APC a bénéficié d’une enveloppe financière d’une valeur de 570 millions de centimes pour la réalisation desdites classes, et ce depuis près de deux ans, en vain. Notons que cette action de protestation pénalise fortement les citoyens de la commune, qui ne peuvent se faire délivrer des documents de l’état-civil, en raison de la paralysie totale des services de l’APC.

Z. Y.