Accueil A la une La 5e édition annulée !

OUADHIAS - Fête de la robe kabyle

La 5e édition annulée !

294

La célèbre Fête de la robe kabyle des Ouadhias (Tijihlit Iwadhiyen), qui devait en être à sa 5e édition et qu’organise l’APC des Ouadhias, au sud de Tizi-Ouzou, a été annulée pour cette année.

Pour expliquer cet état de fait, le maire de cette localité sans convaincre sans doute tout le monde, dira : «La Fête de la robe kabyle des Ouadhias ne sera pas organisée, cette année, pour marquer notre soutien et notre solidarité avec la révolution populaire enclenchée depuis le 22 février dernier. On ne peut tenir une fête, alors que le peuple est dans la rue et en lutte pacifique pour réclamer le départ du système.

La 5e édition sera organisée, une fois les conditions améliorées et les revendications populaires acquises. A ce moment-là, on tiendra une édition spéciale pour festoyer et permettre à nos couturières d’exposer et de vendre leurs produits». Pour leur part, les couturières habituées à participer à cette fête déplorent son annulation. Et l’une d’elles de regretter : «C’est vraiment dommage car, pendant la durée de la Fête de la robe kabyle, on réussissait à écouler nos produits et on faisait un bon chiffre d’affaire. Cette année, ce ne sera pas le cas, malheureusement. On espère que la situation du pays se stabilisera rapidement pour revenir à la normale.»

A rappeler que lors de la clôture de la 4e édition, le maire avait déclaré aux participantes : «Cette édition a été d’une réussite totale, non seulement grâce à la forte participation des couturières et des artisans mais aussi grâce à une couverture médiatique exceptionnelle. On s’engage à vous aider à vous organiser en association pour plus de rentabilité et pour générer tous les profits possibles. Nous allons vous inviter à constituer l’Association des couturières afin d’assurer la promotion, la commercialisation et la pérennisation de ce métier.

L’objectif est surtout de vous permettre de vendre partout sur le territoire national et même à l’étranger, où nous avons déjà établi des contacts. La commune des Ouadhias, toute entière, doit sortir de l’anonymat. Je vous remercie toutes et tous pour avoir fait de notre Festival une réussite. Je m’engage à être toujours à vos côtés. Rendez-vous l’année prochaine», conclura le P/APC. Le rendez-vous n’a pas été respecté.
Hocine T.