Accueil Kabylie La commune en tête à l’échelle de wilaya

ASSI YOUCEF - Réalisation des PCD 2018

La commune en tête à l’échelle de wilaya

194

La commune d’Assi Youcef, dans la daïra de Boghni, préserve sa première place pour la troisième année consécutive en matière de consommation des crédits alloués dans le cadre des plans communaux de développement.

En effet, lors de la réunion d’arbitrage pour accorder de nouveaux projets PCD, organisée jeudi dernier au siège de la wilaya de Tizi-Ouzou, le directeur de la programmation et du suivi budgétaire (DPSB) a confirmé le «grand effort fourni par cette commune qui, en l’espace d’un exercice, a gagné le pari de réaliser tous les projets qui lui sont confiés».

Ainsi, l’évaluation qui a été faite par la wilaya fait ressortir que les taux physiques des projets, consacrés en majorité à la réhabilitation des routes et aux assainissements, s’accordent bien avec les taux financiers. En guise d’encouragement, les autorités de la wilaya, en plus de la cagnotte qui revient de droit à la commune, les dotations financières ont été revues à la hausse. Cette municipalité au relief montagneux, avec une population avoisinant les 20 mille habitants, aura donc à gérer un montant des PCD égal à 45 millions de dinars, soit la meilleure dotation de la wilaya dans ce cadre.

Le président de l’APC, Cheballah Ahmed, tout auréolé par cette performance, souhaite «garder cette place qui n’est pas un fait anodin pour la commune, dont les élus et l’encadrement administratif demeurent mobilisés pour asseoir la meilleure politique possible de développement local».

Et d’ajouter, par ailleurs, qu’il espère «plus d’encouragements pour répondre aux besoins, notamment des villageois». Pour l’exercice en cours, la même cadence sera observée pour prétendre à mieux dans le cadre des actions à mener sur le terrain, déterminées, faut-il le rappeler, en concertation avec les comités de village. Les projets retenus et détaillés par les membres de l’exécutif communal seront lancés incessamment, avec l’élaboration des cahiers des charges et le lancement des consultations.

M Haddadi.