Accueil Kabylie Le chômage s’accentue !

BOUMERDÈS - 9 375 offres d’emploi pour 25 272 demandes recensées

Le chômage s’accentue !

105

Les demandes d’emploi dépassent largement les offres du marché du travail dans la wilaya de Boumerdès. Sur 25 272 jeunes chômeurs, seuls 6 894 ont été placés depuis le début de l’année en cours, selon un communiqué de l’agence de la wilaya de l’emploi (AWEM). L’agence a enregistré près de 9 375 offres déposées par des entreprisses tous secteurs confondus. Même ces offres ne sont toujours pas atteignables en dépit du nombre de personnes à la recherche d’emploi. L’agence a estimé dans le même communiqué que l’objectif de placement de chômeurs et autres chercheurs d’emploi a atteint un taux de 96 % au niveau de ses cinq agences de Boumerdès, Thénia, Khemis El Khechna, Bordj Ménaeil et Dellys.

Le plus grand nombre de placement a été enregistré dans le secteur industriel avec plus de 4931 jeunes embauchés, soit un taux de 52%. Le deuxième secteur employeur est les services par l’emplacement de 2 456 jeunes, soit un taux de 26%, suivi par les travaux publics qui a employé près 1810, soit un taux de 19 % et enfin le secteur agricole qui n’a pu recruter que 178 employés, avec un taux ne dépassant pas les 1.89 %. Le secteur national a embauché près de 70% des demandeurs d’emplois avec 1190 placements dans le public et 4872 dans le privé national alors que le privé étranger n’a recruté que 832 demandeurs depuis le début de l’année en cours.

L’agence de wilaya de l’emploi a pu dénicher près de 1 489 offres d’emploi lors des ses 490 visites sur terrain au niveau des entreprises implantées sur le territoire de la wilaya pour les inciter et encourager à recruter des jeunes demandeurs d’emploi via leur dispositif. L’organisation d’ateliers pour apprendre les techniques de recherches d’emploi a permis également de booster un tant soit peu l’employabilité des candidats. Plus de 540 candidats ont participé à près d’une cinquantaine d’ateliers organisés à travers les cinq agences d’emploi. Des candidats à la recherche d’emploi déplorent l’absence de foires et de manifestations, comme les «job days» organisés à Alger notamment.

«Ce genre de manifestations nous permet de rencontrer l’employeur directement, ce qui facilite les possibilités de placement», nous dira Farid, une jeune étudiant de Naciria. Depuis l’organisation d’une foire dédiée à l’emploi par l’AWEM de Boumerdès, l’année écoulée, aucune manifestation du ce genre n’a été organisée pour dénicher de nouveaux talents et donner l’occasion pour les chercheurs d’emploi de rencontrer directement les employeurs. Par ailleurs, une formation à l’encontre du personnel des agences pour apprendre les techniques de communication avec les sourds-muets est organisée afin de toucher cette frange sensible de la société et lui permettre d’intégrer le monde du travail.

Z Youcef