Accueil Kabylie Le marché de la ville se dégrade

Issers

Le marché de la ville se dégrade

68

L’hygiène fait atrocement défaut au niveau du marché de la ville des Issers, à l’Est de Boumerdes. L’un des plus anciens lieux de négoce de la région ne cesse de se dégrader. Le marché est devenu un immense dépotoir à ciel ouvert. Les odeurs nauséabondes font fuir les clients. Selon un commerçant de fruits et légumes, l’APC n’a pas les moyens d’assurer une collecte régulière des déchets. Trop peu d’éboueurs et les moyens matériels sont presque inexistants.

L’on apprend même que certains d’entre eux dépensent de leurs poches pour s’acheter une tenue de travaille ou des gants de protection. «Nous aimerions que l’APC signe une convention avec «Madinet» qui fait du bon travail au niveau du marché de gros de fruits et légumes», lance Ahmed, un commerçant de fruits et légumes qui dit ne cesser d’attirer l’attention des responsables locaux.

Youcef Z.