Accueil Kabylie Le projet bloqué

TADMAÏT - Future unité de production de lait et dérivés

Le projet bloqué

186

Le projet de réalisation d’une unité de production de lait, de formage industriel et d’une tour d’atomisation (séchage de lait) près de la zone d’activités de Tadmaït n’est toujours pas lancé. En effet, les démarches pour la réalisation de ce projet d’envergure, qui s’étalera sur une superficie de 8 hectares, ont été entamées l’année dernière mais son lancement n’est pas dans l’agenda de l’administration, et ce suite à l’avis défavorable émis par les services de la direction de l’urbanisme et de l’architecture pour le motif que le terrain sollicité est situé dans un secteur non urbanisable, a-t-on appris des autorités locales.

Selon Mohamed Mustapha Boulahia, adjoint au maire de Tadmaït, ce projet est très important pour la région, car il va créer pas moins de 500 postes d’emploi directs et environ 400 postes indirects. Aussi, il permettra la satisfaction d’une grande partie de la wilaya en matière de lait pasteurisé et ses dérivés. Sa concrétisation permettra, également, à la commune de Tadmaït de respirer un peu financièrement, car actuellement, elle est classée parmi les communes les plus pauvres de la wilaya.

Dans une lettre signée par M. Boulahia, adressée au chef de daïra de Draâ Ben Khadda et au wali de Tizi-Ouzou, dont nous détenons une copie, on pouvait lire : «Il s’agit notamment de notre stratégie à mettre en œuvre la promotion de développement structurel, économique et social, mais hélas, toutes nos démarches butent sur des obstacles indistincts. (…) L’étude technico-économique de ce projet est assortie aux aspirations des éleveurs bovins de la région et aisément acceptée par l’exécutif communal».

À l’occasion, notre interlocuteur interpelle les pouvoirs publics afin d’agir et prendre toutes les mesures nécessaires pour que ce projet voit enfin le jour. De plus, l’urbanisation de la parcelle de terrain dans laquelle devait avoir lieu cette usine n’est pas difficile. Cette dernière est située à proximité de la zone d’activités de Tadmaït et elle est dotée de tous les moyens, tels que le gaz, l’électricité, l’eau, l’éclairage.

Rachid Aissiou