Accueil Kabylie L’eau à 2h du matin !

L’eau à 2h du matin !

266

Les habitants du village Ihidoussen, à 20 km au sud du chef-lieu communal de Tadmaït, se plaignent du manque d’eau potable dans leur localité. Les villageois ont affirmé que l’eau se fait rare dans leur bourgade, été comme hiver, en raison, notamment, de la vétusté du réseau d’AEP, présentant des défections à répétition, et ce depuis plus de deux ans.

Ce précieux liquide coule d’une façon irrégulière dans leurs robinets des fois le soir durant une heure ou deux heures. Mais ces derniers jours, il ne coule que tard dans la nuit vers 2h, ont-ils indiqué. «L’eau coule dans nos robinets de façon irrégulière. Des fois, elle arrive deux fois par semaine et pour uniquement une durée d’une heure ou deux heures. Aussi, durant la première quinzaine du mois de mai, aucune goutte n’a coulé de nos robinets. Pour étancher notre soif, on achète des citernes coûtant 2 000 DA», regrette Hocine Abidat, l’un des habitants de la région.

Et d’ajouter : «Les services concernés nous promettaient souvent d’intervenir et de prendre en charge la pénible situation que nous endurons depuis longtemps mais, finalement, leurs promesses ne sont que du vent. La situation reste inchangée pour nous.» A l’origine de cette pénurie persistante, la vétusté du réseau d’AEP, les pannes et les fuites récurrentes, qui se produisent au niveau des monts de Sid Ali Bounab. Pour procéder à leur réparation, les services concernés mettent du temps, en raison de l’éloignement de cet endroit, a-t-on appris auprès de certains villageois. Pour rappel, ces mêmes villageois avaient dans le passé fermé le siège de la daïra de Draâ Ben Khedda pour réclamer de l’eau potable et une réelle prise de charge de leur problème, notamment.

Rachid Aissiou