Accueil Kabylie Les projets de forêts récréatives compromis ?

Boumerdès

Les projets de forêts récréatives compromis ?

54

Qu’est-il arrivé à l’idée de réalisation de forêts récréatives proposées à maintes reprises par le wali de Boumerdès, Mohamed Salmani, lors de ses sorties sur terrain. En plus des potentialités touristiques au littoral qu’elle recèle, Boumerdès a des atouts lui permettant de développer le tourisme de montagne et offrir des aires de repos aux citoyens. Du côté d’Afir, à l’extrême Est de la wilaya, il y a de beaux endroits paradisiaques à mettre en valeur.

Des investisseurs ont proposé de réaliser une forêt récréative au niveau d’Ain Larbaâ, où seront réalisés des balançoires, des jeux pour enfants, des sanitaires et un zoo. Le P/APC, Sofiane Oumelal, a déclaré récemment que le projet devrait être réalisé après l’aval du wali. Dans la même localité, la région Marcone, où des vestiges berbères furent découverts, offre une opportunité de développer le segment.

À Bordj Ménaïel, de fortes potentialités existent pour ouvrir ce genre de forêts. En octobre dernier, les élus locaux ont proposé plusieurs sites lors de la visite du wali sur les lieux, mais rien n’est encore fait. Le P/APC avait proposé le site de Vaghla à proximité du village Ghomrassa. Sur les hauteurs de Bouzegza, le site Boukerdane, longtemps abandonné, a été aménagé par l’APC qui a débloqué près de 300 millions pour réaliser des toboggans pour enfants et autres commodités pouvant accueillir des familles désirant se divertir au niveau de cette station qui donne sur le barrage hydraulique de Keddara, un autre haut lieu de récréations et des amoureux de la pêche continentale.

Youcef Z.