Accueil Kabylie Les villageois d’Akboub montent au créneau

BECHLOUL - Une coupure d’eau dure depuis 20 jours

Les villageois d’Akboub montent au créneau

161

Les habitants du village Akboub, relevant de la commune de Bechloul, à l’Est de Bouira, sont montés au créneau avant-hier. Ils ont fermé la principale route reliant la station de traitement des eaux du barrage de Tilesdit vers la RN5. À travers cette action, ces villageois ont dénoncé l’état de délabrement avancé dont se trouve le chemin de wilaya n° 98 qui relie leur localité au chef-lieu communal.

Les protestataires ont aussi réclamé la réhabilitation du réseau de l’alimentation en eau potable de leur localité, qui compte plus de 1 000 âmes. Ces derniers affirment qu’une coupure de l’alimentation en eau potable est survenue depuis plus de 20 jours au niveau de leur localité et une véritable pénurie d’eau s’est installée dans ce village, situé à quelques encablures seulement du barrage de Tilesdit : «Nous souffrons d’une coupure d’eau potable qui dure depuis plus de 20 jours !

Malgré nos nombreuses doléances, les services de l’ADE n’interviennent toujours pas pour régler ce problème dont nous ignorons l’origine. En plus de cette coupure, le réseau de l’AEP qui a été récemment réalisé souffre de plusieurs anomalies, les fuites sont monnaie courante sur ce réseau et les défauts de réalisation sont nombreux. Malheureusement, et là aussi, ce sont les villageois eux-mêmes qui interviennent pour réparer ces nombreuses fuites en raison du retard qu’accusent les services de l’ADE dans leurs interventions», a expliqué hier l’un des villageois protestataires.

Notre interlocuteur a aussi insisté sur la revendication de la réhabilitation du CW98 qui traverse cette localité et qui est emprunté par les touristes se rendant à la station climatique de Tikjda : «En plus de son importance pour notre région, le CW98 est d’une importance capitale pour le tourisme local. Malheureusement, cette route est dans état de dégradation avancé.

Elle n’a pas été entretenue depuis plus de six années, malgré nos nombreuses requêtes et doléances. Toutes ces revendications ont été transmises aux autorités locales de Bechloul, mais sans le moindre résultat. C’est suite à cela que nous avons recourus aujourd’hui à cette action», ajoute notre interlocuteur. À noter, enfin, que toutes nos tentatives de joindre les responsables de la mairie de Bechloul ou même ceux de l’ADE, pour avoir leur version des faits, sont restées vaines hier.

Oussama K.