Accueil Kabylie Les villageois de Dghafla ferment la mairie

OUED EL-BERDI - Pour réclamer le gaz de ville

Les villageois de Dghafla ferment la mairie

399

Avant-hier, le siège de l’APC d’Oued El-Berdi, sise à une dizaine de kilomètres au sud de la ville de Bouira, a été fermé par des citoyens du village Dghafla. Ces derniers ont réclamé l’inscription d’un projet pour le raccordement de leur village, situé à quelques kilomètres au sud du chef-lieu de la commune, au réseau de gaz naturel. Les villageois ont de ce fait dénoncé ce qu’ils qualifient de «sourde oreille» des responsables locaux face à leur revendication.

Ils ont aussi assuré que le gaz butane se fait de plus en plus rare dans leur localité et qu’ils redoutent de passer un autre hiver sans gaz naturel : «Nous en avons assez des promesses sans lendemain des responsables locaux. Malheureusement, tous les maires qui se sont succédé à la tête de notre commune nous ont promis d’inscrire en priorité ce projet mais nous sommes en 2019 et nous attendons toujours», se plaint l’un des villageois, qui précise que la localité de Dghafla est la seule à ne pas être raccordée au gaz naturel dans cette commune : «Nous avons toujours été marginalisés par les pouvoirs publics et les autorités locales.

La preuve, notre village est désormais le seul qui ne dispose pas d’un réseau de gaz naturel dans la commune d’Oued El-Berdi, voire dans toute la daïra d’El-Hachimia. Puisque les responsables n’ont pas daigné répondre à nos requêtes, nos lettres et pétitions, nous n’avons pas d’autre choix que de fermer le siège de la mairie dans l’espoir de faire entendre notre revendication légitime», explique notre interlocuteur. Par ailleurs, les habitants de cette localité qui compte 120 foyers ont également dénoncé la dégradation de leur cadre de vie. Selon eux, leur hameau ne dispose toujours pas des commodités nécessaires à une vie décente. Ils ont ainsi réclamé l’inscription d’un projet pour l’aménagement des routes de ce village et la réalisation d’un réseau d’éclairage public. Les protestataires ont d’autre part réclamé l’extension de l’actuel réseau électrique, au profit des citoyens ayant bénéficié des aides à l’habitat rural.

Oussama K.