Accueil Kabylie L’incinération comme solution ?

TIZI-OUZOU - Accumulation des déchets ménagers

L’incinération comme solution ?

103

Au lieu de centres d’enfouissement technique, l’APW de Tizi-Ouzou propose l’acquisition d’un incinérateur pour se débarrasser des énormes quantités de déchets qui s’accumulent à travers les communes.

La proposition a été faite, la semaine passée, par le président de cette Assemblée qui s’était rendue à la décharge de Tigzirt. D’ailleurs, de l’avis des techniciens spécialisés dans le domaine, les CET ne sont plus d’actualité. L’enfouissement des déchets n’est pas une bonne solution pour plusieurs raisons.

La première est l’accumulation de quantités gigantesques de rejets de diverses natures dans les décharges contrôlées. Celles-ci sont actuellement saturées, provoquant des défections dans la collecte des déchets au niveau des villages et des communes. L’autre raison qui fait que les Centres d’enfouissement techniques ne soient plus la solution indiquée a trait aux oppositions qu’ils génèrent au sein des populations locales. Ces dernières refusent de les voir installés près de leurs villages et surtout sur leurs terres.

Les raisons invoquées sont plausibles et les dangers sur la santé justifiés. En brûlant, des nuages de fumée, nocifs et insupportables pour les villageois, s’en dégagent. Ces CET provoquent également des dégâts énormes sur les nappes phréatiques. Les pluies de l’hiver drainent d’énormes quantités d’eau issues de ces Centres d’enfouissement transportant des produits chimiques. Souvent, le drainage atteint plusieurs kilomètres à la ronde. Cela conduit inéluctablement à la contamination des eaux des forages destinés à la consommation.

C’est pour ces raisons que l’APW a lancé un appel aux pouvoirs public pour abandonner l’option des Centres d’enfouissement technique. Malgré son prix élevé estimé à 10 milliards de centimes, l’incinérateur est la solution idoine pour la wilaya de Tizi-Ouzou. Il est à rappeler que le projet qui consiste à doter le CET d’Oued Fali d’un incinérateur a été maintes fois annoncé mais sans se concrétiser.

Plusieurs ministres ont promis son acquisition imminente mais rien n’a été fait pour le moment. Les populations de la wilaya de Tizi-Ouzou souffrent énormément de ces décharges contrôlées et sauvages. Les pouvoirs publics, pour leur part, ont recensé 496 décharges sauvages à travers le territoire de la wilaya. La situation est très préoccupante et cet incinérateur est d’une nécessité absolue.
Akli N.